RezoSanté – Greffe du visage: Taïwan donne le feu vert à un hôpital

Les expérimentations sur des cadavres étant terminées, un hôpital de Taïwan a désormais le feu vert du ministère taïwanais de la santé pour transposer au besoin, le visage (d’un donneur décédé) sur une patient au visage déformé, soit par exemple, après un accident…En d’autre terme : la greffe du visage. Une opération qui dure entre 15 et 20 heures. Il pourrait prendre des années au patient pour accepter son nouvel aspect physique et son identité. En France (Amiens), une greffe partielle du visage comprenant le nez, les lèvres et le menton est pratiquée sur une femme de 38 ans, le 6 février 2006

La rubrique RezoSanté vous est apportée par Madeb Urology

Samedi 12 janvier 2019 ((rezonodwes.com))–L’hôpital universitaire de médecine de Kaohsiung a reçu l’approbation du ministère de la Santé et du Bien-être social pour procéder à la première greffe de visage du pays, a déclaré le directeur du Département de chirurgie, Kuo Yur-ren ().

Kuo a fait l’annonce au symposium sur l’allo-transplantation de composites vascularisés à Kaohsiung mercredi à Kaohsiung.

Une greffe du visage est une procédure très compliquée qui doit être constamment pratiquée et imprimée dans l’esprit du chirurgien, a déclaré Kuo, ajoutant qu’il n’y avait pas de place pour les erreurs.

Cela implique le retrait des nerfs, des veines et de la chair du donneur, qui sont ensuite greffés sur un receveur, a-t-il déclaré, ajoutant que le retrait des os serait nécessaire pour les patients souffrant de lésions externes graves.

L’ensemble de la procédure nécessite au moins deux équipes de chirurgiens et d’infirmières et dure entre 15 et 20 heures, a-t-il déclaré.

Les séances de pratique sur les cadavres se sont avérées choquantes. «Nous avons appris que le plus grand soin était nécessaire, car toute action risquerait de briser une artère et de provoquer des hémorragies», a déclaré le docteur Lee Yi-lung (), membre de l’équipe de Kuo.

Si une greffe du visage réussissait, le patient aurait des caractéristiques presque normales, a déclaré Lee Su-shin (), un autre membre de l’équipe qui dirige le centre de soins intensifs Burn de l’hôpital et est également professeur agrégé de chirurgie.

Toutefois, les proches et les amis proches devraient avoir des consultations psychologiques avant une telle procédure, car l’opération transformerait visuellement le patient en une personne différente, a-t-il déclaré. Sauf ses cordes vocales, selon un médecin contacté par RezoSanté, qui resteront inchangées.

Cela pourrait prendre des années au patient pour accepter son nouvel aspect et son identité, a déclaré le médecin du Département de psychiatrie, Lin Huang-chi (皇).

Il est impératif que le patient reçoive une évaluation psychiatrique avant l’opération et toute évaluation des résultats doit être empreinte de prudence, a-t-il ajouté.

Le directeur de l’hôpital, Hou Ming-feng (), a déclaré qu’il espérait que cette procédure permettrait de sauver des vies, d’améliorer la qualité de vie des patients et de promouvoir l’excellence du système de santé du pays à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.