14 juillet 2024
Vidéo | La contestation anti-Ariel s’amplifie à Petit-Goave : Josué Pierre-Louis conspué et accusé de tentative de corruption
Actualités Société

Vidéo | La contestation anti-Ariel s’amplifie à Petit-Goave : Josué Pierre-Louis conspué et accusé de tentative de corruption

Nouvelle semaine de manif à Petit-goâve : Josué Pierre-Louis, accusé d’avoir été délégué par Ariel Henry pour corrompre les citoyens et désamorcer le mouvement avec des distributions d’enveloppes contenant quelques centaines de gourdes chacune, est pris à partie par les protestataires

Lundi 29 aout 2022 ((rtezonodwes.com))— Dr. Josue Pierre-Louis de PHTK 1, en déplacement a Petit Goave en mission spéciale, avec une armée de policiers, est accusé de corruption.

“Des milliers de Gourdes ont été distribués ce weekend à Petit Goave” rapporte un collaborateur de Rezo Nodwes citant des riverains contactés. “L’argent envoyé par Ariel Henry a permis aux manifestants d’acheter des bouteilles d’eau pour mieux revendiquer leur ras-le-bol de cette équipe de dirigeants corrompus et cet argent nous permet également de lancer cette révolution sociale ”.

Le véhicule pick up USGPN a même été remarqué hier soir alors qu’une  veillée patriotique était en cours dans le cadre du mouvement visant à libérer le pays des griffes de ses malveillants.

Les militants ont qualifié cette action de provocation et promettent de donner une réponse sur le béton.

A Petit Goave, ville fer de lance du mouvement anti-Prosper Avril en 1989, toutes rues sont barricadées et les banques ont baissé leur rideau de fer, vu l’intensité des flamnes qui se dégagent devant leurs devantures.

Très tôt ce lundi , les rues de Petit-goâve ont été en effet envahies par des manifestants qui ne semblent pas vouloir laisser dormir tranquille le premier ministre Ariel Henry dont ils exigent à cor et à cri sa démission.

« Kisa Ariel te ye , pou n pa ka Voye l ale , Depi yo tande Tigwav, kè yo sote », est le nouveau refrain des protestataires.

Ariel Henry qui nourrit l’ambition de devenir président provisoire de la République, comptant sur ses tuteurs de Binuh et Core Group et ses allies André Michel, Edmonde Beauzile, Marjory Michel, fait aujourd’hui face à des multiples revendications populaires du Cap-Haitien a Jérémie, en passant par  Saint-Marc, Port-au-Prince, Petit Goave, Jacmel et les Cayes.

Malgré la tentative de diversion des alliés du pouvoir en place, la mobilisation poursuit sa course , ce mouvement qui jusqu’à date n’a pas un leadership centralisé semble prendre une nouvelle vitesse. 

Delmondo Charlemagne 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.