Lambert – Petro Caribe : « Si un étudiant avait reçu un laptop, il doit rendre compte »!

un billet de la rédaction

Le roi de la provoc’

Port-au-Prince, jeudi 13 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Empêtré comme ses collègues de la majorité présidentielle dans le dossier Petro Caribe qu’il a essayé d’enterrer en l’envoyant à la Cour des Comptes sans même permettre à l’assemblée des sénateurs de statuer sur les rapports Latortue et Beauplan, Joseph Lambert fait maintenant feu de tout bois pour se refaire une virginité perdue au gré de ses collaborations avec tous les régimes, de la gauche à l’extrême droite, qui se sont servis à pleine rasade dans les tonneaux Petro.





Celui qui se donne le surnom d’animal politique veut maintenant se faire l’apôtre de la lutte pour faire luire la vérité sur la dilapidation des fonds de ce programme venezuelien initié par le président Hugo Chavez.

L’honorable président du Sénat n’ose pourtant pas citer nommément ses anciens et nouveaux patrons, mais bien les misérables qui se sont bousculés sous un soleil de plomb afin de bénéficier d’un petit sachet de produits alimentaires, payé au prix fort par l’état haïtien, alors que les responsables, parmi lesquels figure le sénateur du Sud-Est, avaient l’obligation de sortir ces déshérités du sort de leur situation d’indigence.

Voulant mettre à rude épreuve le moral de ces jeunes étudiants qui sillonnent les rues en réclamant à cor et à cri des explications sur le dossier Petro Caribe et des décisions fermes contre la corruption sévissant dans le pays, Lambert les a indexés en déclarant que chaque étudiant ayant bénéficié d’un laptop ou d’un subside dans le cadre du projet « Kore Etidyan » doit obligatoirement rendre compte.




Pourquoi nos dirigeants s’amusent-ils à provoquer un peuple aussi docile?

6 pensées sur “Lambert – Petro Caribe : « Si un étudiant avait reçu un laptop, il doit rendre compte »!

  • 14 septembre 2018 à 6:23
    Permalink

    Bon mwen map mande kijan nèg sa yo fè sanwont konsa paske se dwa e devwa leta pou ede etidyan ki nan lekòl oswa inivèsite alò mwen pa wè reson la pou jozèf lanbè ap mele etidyan oswa elèv nan zafè lajan peyi a ke li men’m avèk ban’n akolit li yo gaspye kisa etidyan oswa elèv nòtè nan zafè lajan ke nèg senatè,majistra,depite,kazèk,azèk,delege vil,nouvo Prezidan oswa ansyen Prezidan te gaspye ou byen banboche avèk li men nèg sa yo san nen anpil wi ban’n dilè dwòg sa yo map mande kilè anfen ke nèg sa yo ap pran konsyans d eta yo anfen ban’n san koutya sa,san repitasyon yo monchè ooo!!map mande jiskilè ke nap retounen jwen’n yon prezidan dan fè oswa kanson fè ankò tankou franswa divalye paske mwen rete kwè ke tout sanzave,san koutya sa yo ki gaspye lajan peyi a tap jwen’n santans yo wi deja paske fòk yo ta bay kisa ke yo regle avèk lajan peyi sou franswa divalye pat gen yon goud ki tap depanse ke li pat konnen yon’n e ki pa tap kapab depanse san ke se pa pou pwojè ke li te destine a li depanse alò ou wè ke nèg san kouy sa yo ap toujou rete sousou e ti chen panze leta ameriken ansan’m avèk kominote entènasyonal la paske chèf koripsyon an se 2 septè sa yo kap manipile li an Ayiti

    Répondre
    • 15 septembre 2018 à 2:30
      Permalink

      Ki donk li pwovoke
      Pran pwovokasyon an
      O seryé
      Fè l regret li tap eseye moutré l
      Entelijan ke lot atoufe parey li yo
      Pep vanyan
      Ou wè le w fè manifestasyon pasifik
      Jijman se nan betiz Lambert pasé w.
      Mouvman 6,8 jiyet la pap Rété nan wout.
      Fòk bouch neg tankou Lambert fèmen.
      Fòk pot palman an fèmen Pou restriktirasyon pandan tout vòlò ap nan prizon.

      Répondre
  • 14 septembre 2018 à 8:06
    Permalink

    Misye osi sal osi lèd ke sal di ya

    Répondre
  • 14 septembre 2018 à 8:09
    Permalink

    Le cas le plus grave qu’Haïti à connu de toute son histoire politique et sociale est le cas Lambert.

    Répondre
  • 14 septembre 2018 à 1:14
    Permalink

    Si yon malerez te mange nan ti manman cherie .. li gen compte pou l rann tou senateur. Tone kraze chien .. !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.