Financement électoral : Près de 80 partis n’ont pas soumis de rapport au CEP

« L’argent tend de plus en plus à remplacer le vote populaire », a avancé Abdonel Doudou pour expliquer le bien-fondé de la démarche de l’OCID, à travers cette « mini-enquête » menée en octobre dernier

Jeudi 6 décembre 2018 ((rezonodwes.com))– Soixante dix neuf partis et regroupements politiques n’ont jusqu’à date soumis aucun rapport sur les dépenses des fonds qui leur ont été octroyés par l’État haïtien lors des dernières joutes électorales de 2015 à 2017, ont révélé les dirigeants de l’OCID (Observatoire citoyen pour l’institutionnalisation de la Démocratie).




Abdonel Doudou, Sylvie Bajeux et Rosny Desroches ont indiqué par contre que 66 autres partis ont fait le nécessaire, bien qu’en retard, mais que les rapports de certains d’entre eux n’ont pas été paraphés par un comptable agréé. Ce qui ne permet pas de juger de la véracité des chiffres avancés dans ces documents présentant le bilan de ces formations politiques.

L’organisation, affirmant que ces données ont été recueillies à partir d’une enquête exploratoire menée sous la direction de leur organisation, a également fait remarquer que

Cinq cent soixante quinze millions de gourdes ont été investis par l’État dans le financement de la campagne électorale des candidats et de leur bannière politique. Cependant, les montants du financement privé des entités politiques restent toujours un secret jalousement gardé par les hommes politiques haïtiens.




Ce qui, selon l’OCID, ouvre la voie au remplacement du vote populaire par le pouvoir de l’argent.

En effet, aucun parti parmi les 145 agréés n’a signalé des dons de plus de 500 mille gourdes, comme l’exige la loi haïtienne, alors que des millions de dollars ont été dépensés durant cette longue campagne.

L’État haïtien va-t-il être assez courageux pour poursuivre la totalité des partis politiques ayant participé aux dernières élections?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.