Le nouvel ambassadeur américain en Haïti critiqué pour être très proche des Tèt Kale jusqu’à s’hexiber avec son bracelet rose

1
1046

Professeur Camille Chalmers : »M. Merten était l’un de ceux qui ont conçu la politique actuelle de la Maison Blanche à l’égard d’Haiti« .

Mercredi 13 octobre 2021 ((rezonodwes.com))–Le parti Viv Ayiti a mis en garde contre la menace que représente la nomination de Kennneth Merten au poste d’ambassadeur par intérim des États-Unis, et a rappelé son passage à la légation américaine il y a dix ans.

Rony Timothée et Biron Odigé, représentants de la plateforme, ont rejeté mercredi toute éventuelle ingérence des Etats-Unis dans les affaires internes d’Haiti et assuré que le retour du diplomate fait partie d’une stratégie de Washington qui vise toujours à « compromettre l’avenir de la nation haïtienne« , ont-ils souligné lors d’une conférence de presse.

Mardi, le secrétaire d’État, Antony Blinken, a annoncé la nomination de M. Merten sur les médias sociaux, et a assuré que les États-Unis « sont un partenaire solide d’Haïti » et restent engagés à soutenir le peuple devenu plus pauvre qu’il ne l’était avant le parachutage de Jovenel Moise au Palais National, en février 2017.

Cependant, pour les organisations progressistes telles que la Plateforme haïtienne pour un développement alternatif, le retour du diplomate réaffirme que « la politique de Washington à l’égard d’Haïti est la même et ne tient pas réellement compte du pays« .

Son directeur exécutif, Camille Chalmers, a souligné que M. Merten était l’un de ceux qui ont conçu la politique actuelle de la Maison Blanche à l’égard d’Haiti, ainsi que l’un des principaux partisans du Parti Tet Kale qui a gouverné Haïti au cours de la dernière décennie.

M. Merten, qui a occupé le poste d’ambassadeur de 2009 à 2012, a remplacé Michele Sison, qui quitte le pays après un assassinat et alors que la crise politique et l’insécurité s’aggravent.

Le gouvernement, pour sa part, a accueilli le représentant controversé de Washington, et a confirmé sa détermination à travailler « pour faire avancer les intérêts des deux nations et un partenariat durable », a écrit sur Twitter l’ambassadeur d’Haïti de facto aux États-Unis et ancien ministre de facto des Affaires étrangères, Boccitt Edmond.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.