Panique à Port-au-Prince : Tirs nourris et entreprises attaquées

1
3139

Jovenel Moïse aurait-il perdu le contrôle des gangs G9?

Le Boulevard Toussaint Louverture, centre commercial stratégique, de Port-au-Prince a été assiégé par des hommes armés de la fédération de G-9. Des tirs nourris et des attaques armées contre des entreprises commerciales ont caractérisé cet épisode

Lundi 14 juin 2021 ((rezonodwes.com))–

Lundi 14 juiin 2021 ((rezonodwes.com))– L’ombre du chaos plane sur Port-au-Prince après des attaques armées ayant visé la semaine dernière des sites de la Police nationale d’Haïti à Drouillard, à Chancerelles, à Portail Saint-Joseph. Dès l’aube du lundi, des hommes armés ont attaqué plusieurs entreprises commerciales sur le Boulevard Toussaint Louverture. 

Des images virales sur des réseaux sociaux illustrent bien une situation préoccupante qui s’annonce. Des employés d’un concessionnaire de véhicules ont été contraints de s’abriter pour échapper à la violence des gangs. 

Des tirs nourris, des tentatives de cambriolage, des menaces d’assassinat ont résumé cet épisode effrayant. Les seigneurs de la terreur annoncent initier une révolution sociale pour libérer le pays.

À Bas-Delmas, les civils armés liés à la coalition redoutable du G-9, ont déambulé lourdement armés pour fermer certains axes à la circulation. Ils ont installé des barricades de pneus enflammés, des débris métalliques pour entraver la circulation. 

À Delmas, une tentative de prendre d’assaut le Service de la Circulation a été vouée à l’échec. Selon des sources, des agents du CIMO ont repoussé l’offensive des bandits voulant prendre le contrôle du bâtiment.

La circulation automobile à Bas-Delmas, qui abrite 5 installations policières dont le quartier général du CIMO, le Service de la circulation, l’inspection générale de la PNH et le sous commissariat du Carrefour de l’Aviation, est pratiquement à l’arrêt.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.