Italie: l’Inter deuxième, l’Atalanta Bergame ne lâche rien

0
128

Maintenant que la Juventus est championne, la bagarre pour la deuxième place se poursuit en Italie où l’Inter Milan a répliqué mardi à l’Atalanta Bergame, qui a de son côté montré qu’elle avait encore des ressources à deux semaines de son duel face au Paris SG en Ligue des champions.

La fin de saison est désormais essentiellement une préparation à la C1 et à la C3 pour l’Atalanta et l’Inter, mais il y a aussi une belle place d’honneur à aller chercher, la 2e du championnat italien.

A une journée de la fin et après son succès 2-0 contre Naples mardi soir, c’est l’Inter qui tient la corde avec une longueur d’avance sur la « Dea ». Mais tout se jouera samedi lors de la 38e et dernière journée avec un choc… Atalanta-Inter.

La Lazio Rome (4e), qui jouera mercredi face à Brescia, a elle aussi encore ses chances. En cas de succès mercredi, les hommes de Simone Inzaghi reviendront en effet à la hauteur de l’Atalanta.

En attendant, l’Inter a donc pris mardi le meilleur sur Naples (7e), un peu démobilisé désormais et qui a le regard tourné vers Barcelone et son 8e de finale retour de Ligue des Champions.

Mais s’ils veulent atteindre le Final 8 de Lisbonne, les joueurs de Gennaro Gattuso devront faire mieux que mardi à San Siro, où l’Inter s’est imposée logiquement grâce à D’Ambrosio (11e) et Lautaro (74e).

Un peu plus tôt, l’Atalanta avait pour sa part bien réagi après un début de match difficile sur la pelouse de Parme et s’était imposée 2-1.

L’équipe de Gian Piero Gasperini a pourtant longtemps semblé à bout de souffle. Les matches s’enchaînent dans la chaleur et les réserves physiques de l’équipe lombarde commencent à s’épuiser.

– Second souffle –

La première période a ainsi été nettement dominée par Parme qui a logiquement ouvert le score par le jeune Kulusevski. Il rejoindra la Juventus la saison prochaine et finit la saison en boulet de canon (1-0, 43e).

Secouée, l’Atalanta a également perdu en route son défenseur central Palomino, blessé et dont l’absence face au PSG serait un coup dur.

« Ca a peut-être été notre plus mauvaise première période de la saison », a reconnu Gasperini.

« Après 12 matches à cette fréquence, il peut y avoir une baisse de régime. Mais si on revient aussi bien en deuxième période, c’est bien que les jambes sont là », a ajouté le technicien italien.

Et de fait, après la pause, la « Dea » a trouvé un second souffle et repris le contrôle du match. Elle a ensuite été récompensée de sa hargne par l’égalisation sur coup franc de Malinovskyi (70e), redoutable frappeur.

En fin de match, le capitaine Papu Gomez a marqué un beau but (84e) pour renverser la partie et offrir trois points à son équipe.

A défaut d’un réservoir plein, le futur adversaire du PSG est donc solide mentalement. Il a aussi porté à 25 sa série de matches consécutifs en marquant au moins un but, une statistique en forme d’avertissement.

stt/dep

Résultats de la 37e journée du Championnat d’Italie de football.

mardi

Parme – Atalanta Bergame 1 – 2

Inter Milan – Naples 2 – 0

mercredi

(17h30 GMT) Lazio Rome – Brescia

Sassuolo – Genoa

Udinese – Lecce

Sampdoria Gênes – AC Milan

Hellas Vérone – SPAL

(19h45 GMT) Fiorentina – Bologne

Torino – AS Rome

Cagliari – Juventus Turin

© Agence France-Presse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.