Alerte ! à $31.13 le baril, le pétrole encaisse sa pire séance lundi à New York depuis 1991

0
422

New York, lundi 9 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Les cours du pétrole ont encaissé lundi leur pire séance depuis le début de la guerre du Golfe en 1991 en chutant d’environ 25% à New York comme à Londres après l’échec de discussions entre la Russie et l’Arabie saoudite.

Après avoir dégringolé de plus de 30% en tout début de journée, le baril de WTI coté à New York a finalement terminé en baisse de 25% à 31,13 dollars quand le baril de Brent échangé à Londres a lâché 24% à 34,36 dollars. Ils terminent tous deux au plus bas depuis début 2016.

Cette déroute s’explique, analyse prixdubaril.com, par la « décision de l’Arabie saoudite, qui peut extraire de l’or noir à très faibles coûts, de baisser unilatéralement ses prix à la livraison, opérant la plus importante réduction en 20 ans« .

Soulignons que la Russie, deuxième producteur mondial de pétrole et qui n’est pas membre de l’OPEP, s’était opposée à une nouvelle réduction de 1,5 million de barils par jour. Cette mésentente avait déjà fait plonger les cours du brut de 10% vendredi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.