Chili: les manifestants incendient une université privée lors d’une nouvelle journée de manifestation vendredi

0
602

(Vidéo) – La population a repris la rue vendredi pour montrer son rejet de la position adoptée par le gouvernement de Sebastián Piñera face aux revendications sociales.

Contrairement en Haïti où les organismes de droits humains comptent par dizaines, le nombre de manifestants anti-Jovenel Moise tués et blessés par balle, dénonce-t-on, par des civils portant l’uniforme de la police, sous l’indifférence totale du régime, planifiant une opération de ratissage, au Chili, selon des rapports préliminaires, 20 personnes ont perdu la vie au cours de la crise sociale qui secoue le pays.

Samedi 9 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– Une nouvelle marche massive de protestation a été enregistrée vendredi sur la Plaza Italia à Santiago, au Chili. La population a repris la rue pour montrer son rejet de la réaction du gouvernement de Sebastián Piñera aux revendications sociales.

Bien que la marche se soit déroulée dans le calme, un grand nombre de personnes se sont toutefois éloignées de la concentration de la foule et ont commencé à générer des troubles provoquant des pillages dans une paroisse et à incendier un bâtiment historique de l’université centrale Pedro de Valdivia.

L’incendie a détruit une grande partie de la structure située à quelques mètres de la Plaza Italia. Au moins 16 véhicules des corps de sapeurs-pompiers sont arrivées sur le site pour contrôler les flammes éclatées dans le bâtiment érigé en 1915.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.