Le ministère de l’Éducation prône le développement de la culture numérique

1
64

Education/Gouvernance du système /Système d’information : Vers une meilleure gestion des données au MENFP et le développement de la culture numérique

Mercredi 5 décembre 2018 ((rezonodwes.com))– A l’initiative de l’Unité du système d’information (USI), un Atelier de travail de quatre jours, du lundi 3 décembre au jeudi 6 décembre en cours, se tient à l’hôtel Montana avec les directeurs techniques et départementaux, les inspecteurs généraux, les coordonnateurs de pôle et d’autres cadres du ministère.




Le Système d’information pour la gestion de l’éducation (SIGE) est au centre des échanges de cette activité d’importance pour la gestion des données au MENFP et le développement de la culture du numérique.

Il s’agit essentiellement de permettre aux principaux responsables de directions du MENFP de bien comprendre le SIGE, les enjeux pour le ministère et de souligner la nécessité pour tous les acteurs de s’impliquer activement pour sa mise en œuvre et l’atteinte des objectifs fixés.

Pour Jean Barthol Aluc, directeur de l’USI, qui se réjouit des avancées accomplies quant à la vulgarisation du SIGE, il s’agit d’un outil important pour la conservation et la sécurisation des données liées au secteur de l’éducation.

Abondant dans le même sens, le directeur de la DPCE, Yves Roblin, indique que le SIGE est un système qui doit contribuer à la mise en place d’une chaine de production et d’analyse des statistiques de l’éducation en vue de mesurer et de suivre les progrès vers la réalisation des objectifs fixés par le MENFP.




Prenant la parole au nom du Directeur général du MENFP, Le coordonnateur Jean Nelson Pierre a indiqué que ce système d’information permettra de contribuer au développement de notre système éducatif.

Pour sa part, le coordonnateur technique du cabinet du ministre CADET, Jacques Yvon Pierre, qui s’adressait à l’assistance, au nom du titulaire du MENFP, affirme qu’il était temps de passer à l’action, estimant qu’un système d’information performant favorisera la modernisation du secteur de l’éducation.

« On est dans une logique de virage vers le nouveau management public et la culture du numérique », souligne le coordonnateur qui en a profité pour saluer le travail de l’USI.

1 COMMENT

  1. Sa pa anyen ke yon lòt sous pou brasaj, gagotaj, gaspiyaj, piyaj ak koripsyon lajan nan trezò piblik la. Se pa yon priyorite jounen Jodi a. Nou pral depanse plizyè milyon dola nan yon sistèm ki pap pote yon merde pou avansman ni modènizasyon edikasyon nan peyi a. Tèt nou fout di sitèlman nou sèlman vle rete nan fè magouy pou nou plen pòch nou, bann raketè!

    Toutotan ke ekonomi peyi a, pwodiksyon nasyonal la pa divèsifye yon fason dinamik kote gen diferan sektè kap devlope, nan agrikilti, nan endistri, manifakti, divès antrepriz, brèf, devlopman tout kalite anplwa nan divès metye nan peyi a, edikasyon an pap devlope e pap fè yon pa kita, yon pa nago. Boujwazi, grandon, ak politisyen abolotcho yo pa gen vizyon pou devlope yon ekonomi divèsifye, dinamik ak sosyalize, kidonk, sa gen enpak negatif dirèk nonsèlman sou sistèm edikasyon an men tou sou tout lòt kalite devlopman nan peyi a.

    Ositou, nouvo sistèm nimerik nap pwone nan sistèm edikasyon an ap annik pèmèt kapitalis fè plis lajan sou do pèp Ayisyen an. Pou pèp la se tankou si nap voye wòch nan lanmè oubyen nap bat laponyèt tou pi. Mesye dam, sispann betize ak entèlijans moun serye, tande!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.