Tamara Orion vs Jovenel Moïse : Il n’y a pas encore d’indexés, selon la porte-parole

5
42

Avec cette cacophonie, qui perdra son boulot au palais? La porte-parole, le patron ou les indexés que celle-ci voulait sauver et que celui-là fait mine de lâcher?

Port-au-Prince, vendredi 19 octobre 2018 ((rezonodwes.com))– L’ex journaliste de Signal FM, qui s’est enrôlée comme porte-parole dans le quatuor de communication du Président Jovenel Moïse, n’est pas sur la même longueur d’onde que son employeur.




Si le chef de l’État a demandé dans un tweet, publié jeudi matin, « à tous les grands commis de l’Etat indexés ayant eu une part active dans la gestion de ces fonds de se mettre à disposition de la justice », Tamara Orion, a produit un avis contraire de celui de son patron sur le fonctionnement des institutions.

Pour l’ancienne analyste politique au verbe caustique, dont les déclarations ont été diffusées au Jounal 4trè de jeudi soir, il n’y a pas encore d’Indexés dans le dossier Petro-Caribe.

« Est-ce que la Cour des Comptes a déjà sorti un rapport pour dire si X ou Y est indexé? Rien n’a été fait jusqu’à présent », a expliqué la star du porte-parolat présidentiel.

Tout en condamnant les manifestations organisées par ceux qui demandent où est passé l’argent de Petro-Caribe, Tamara Orion conseille à la population de faire confiance aux institutions.




« La réponse est entre les mains de l’État. Ce sont les institutions étatiques compétentes qui doivent mener une enquête minutieuse pour savoir de quoi il en est », a-t-elle précisé.

5 COMMENTS

  1. De plus en plus nous remarquons que la presidence est devenue le site dun gang, que le gouvernement a pour unique ennemi le peuple et travaille contre lui et non pour lui. A voir l’entetement et l’energie que la presidence depense pour protéger les dillapideurs des caisses de l’etat, c’est choquant!! Ce que cette dame ne sait pas, c’est que l’on aurait meme pas besoin d’un rapport pour constater ce vulgaire vol.

  2. Le genre de connasse qui se croit tout permis, cette Tamara. Maintenant, elle sait mieux que le peuple comment celui-ci doit réclamer ses dus volés par ceux-là même qui administrent les institutions et s’en servent pour piller l’État et le peuple! Moi, je vais plus loin, c’est Jovenel qui l’envoie dire cela après avoir prononcé à dessein le mot « indexés ». Une autre moquerie de Jovenel au peuple, selon les conseils de son entourage. Voilà pourquoi, ce pourri, cette marionnette, doit être renversé.

    • Se sak pou rive lew tande c yon incompetent kap dirije yon pays . Li pa mi m konn signification mo yo bien, li jis lage yo , donk tout moun vinn nan konfizyon, sa pa k reprezante patron moun, paske nou we tres souvan se silbatenn lan kap korijel. Ou bien tou li k konn tout moun yo deja ki nan dosier petro a ki fel utilize mot indexes. Sel bagay, li minm li dwe pot tet li ale en premier.

  3. Tamaria aurait fait preuve d’une personne qui parle avec intention droite, si elle demandait a ces institutions auxquelles elle fait référence de lister
    les supposés indexés. Elle n’aurait du coup pas contredit son patron, le président de la république.
    Tamara n’a fait que grossir la liste des intellectuels haïtiens issus de la classe moyenne, qui vendent sciences, âmes et consciences aux plus offrant.
    C’est honteux !

  4. Faire confiance aux quelles instructions, à quel état et à quels prêtant hauts dignitaires de l’État? Nous sommes etrain de diriger par des sans caractère. Même Tamara ne…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.