Pétrole: le baril retombe en-dessous des $45 à New York vendredi matin

0
482

Le pétrole ouvre en baisse vendredi à New York et sous les 45 dollars, après une légère hausse constatée jeudi. Toutefois, en république Dominicaine, les prix du gallon de certains produits subissent une hausse de 1 à 4 pesos pour la nouvelle semaine à venir

New York, vendredi 7 juillet 2017 ((rezonodwes.com)).- Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse vendredi à New York, retombant sous le seuil symbolique des 45 dollars le baril à la fin d’une semaine en dents de scie. Ce qui laisse entrevoir que des contrats passés aujourd’hui pour les livraisons en août, permettront d’espérer un prix du gallon de carburant très modéré.




Qui l’aurait cru ce matin quand jeudi, à la clôture, les cours du pétrole ont terminé en hausse profitant modestement de l’annonce d’un recul des réserves pétrolières aux Etats-Unis.

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d’échanges européens, la prudence générale d’un marché inquiété par les tensions géopolitiques et la possibilité d’une accélération de la production américaine effaçant l’optimisme créé par la baisse des réserves américaines.

Parallèlement, jeudi, les cours de l’or noir remontaient pour s’approcher de leur plus haut en un mois atteint mardi à 49,90 dollars.

Santo Domingo: Les prix des carburants, selon le ministère dominicain de l’Industrie et du Commerce, subiront une augmentation comprise entre RD 4,00 $ et RD 1,00 $ au cours de la semaine du 8 au 14 Juillet 2017.





Avec les nouveaux prix, le supercarburant se vendra RD $ 204,30 par gallon, soit une augmentation de RD 1,00 $, l’essence régulière vaudra RD $ 191,20 après un ajustement de RD $ 2,00. Pour le gas-oil régulier, son prix s’affichera désormais à RD $ 142.00 avec une augmentation de RD 4,00 $ et $ RD 154,10 par gallon pour le gas-oil optimal, seulement 2,00 $ RD ont été ajoutés. Selon toute vraisemblance, la tendance de cloture du marché du jeudi amena les autorités dominicaines à réviser les prix à la hausse pour la nouvelle semaine allant du 8 au 14 juillet.

Port-au-Prince: Situation conflictuelle entre BMPAD et 3 compagnies de distribution de produits pétroliers laissent encore les haïtiens dans l’expectative. Nul ne sait si le gouvernement en voulant pénaliser ces 3 compagnies, ne chercherait pas éventuellement à faire valoir une nouvelle hausse des prix à la pompe quand l’on sait que durant ces 4 dernières semaines, le baril avait atteint son plus bas niveau depuis 2016.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.