Un jeune expert haitien en Technologie assassiné à Port-au-Prince

Port-au-Prince, jeudi 16 juin 2016 (rezonodwes).- Le secteur technologique et financier haïtien s`est réveillé dans la consternation en apprenant l`assassinat de Michel Stephane Bruno, un jeune dynamique et ayant beaucoup œuvré, durant sa courte vie, pour le développement de la nation.

Stéphane, qui occupait le poste de directeur exécutif des Services Numériques à la SOGEBANK, est décédé hier soir à Puits Blain 17,  victime d’une attaque armée, aux environs de 9 heures, par des bandits circulant à motocyclette. Ces malfrats voulaient s`emparer de son véhicule de marque Toyota Land Cruiser

Né à Port-au-Prince, le 8 mai 1974, Michel Stéphane Bruno est un consultant haïtien en systèmes d’information, un passionné de la technologie et de l’économie du savoir, qui œuvre depuis plus d’une dizaine d’années dans le domaine de la technologie au niveau national, régional et mondial.  Il a d’abord été le pionnier, avec Group Croissance, dans la vulgarisation à grande échelle de l’Internet et des TIC en général en Haïti en lançant la première foire technologique en Haïti (INFOTEL) qui a été organisée dans une dizaine de villes différentes dans le pays.




Il a ensuite passé 8 ans au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en tant qu’Expert National en TIC durant lesquels il a évolué dans le domaine du ICT4D (ICT For Development) et de l’e-gouvernance.  Durant son passage au PNUD, il a expérimenté, entre autres, les centres d’accès Internet communautaire dans les régions reculées du pays, a mis en place le domaine .ht et a jeté les bases de la modernisation de l’administration publique haïtienne à travers les TIC.

Il a ensuite rejoint le projet HIFIVE de l’USAID depuis 2009 dans lequel il poursuit l’inclusion financière en utilisant les TIC pour rendre accessibles les services financiers à une majorité de la population, particulièrement ceux exclus du système bancaire traditionnel.  Il assure, notamment, l’orientation stratégique de la composante Haiti Mobile Money Initiative du projet HIFIVE qui consiste à introduire les systèmes de paiement par téléphone mobile en Haïti.




Il est fondateur et membre du Conseil d’Administration de l’Association Haïtienne pour le développement des TIC (AHTIC) dont il a été Directeur Exécutif et Vice-Président.  Il a mis en place avec l’AHTIC le Point d’Echange Internet haïtien.  Il a été membre de la Commission Présidentielle sur les TIC créée par le Président Préval de 2009 à 2010, membre du comité exécutif, et intervient dans le domaine de l’e-gouvernance avec le Gouvernement actuel sous un contrat avec la Banque Interaméricaine de Développement (BID).

M. Bruno est aussi développeur d’applications mobiles et un fréquent contributeur en matière de régulation et de politiques publiques dans le domaine des TIC aussi bien au niveau national que régional.  Il intervient fréquemment dans des conférences ou conventions à travers le monde dans les domaines du mobile et de la gouvernance.  Il encourage l’innovation et la création d’entreprises technologiques autour des plateformes de paiement mobile qui se généralisent aujourd’hui en Haïti.

34 pensées sur “Un jeune expert haitien en Technologie assassiné à Port-au-Prince

  • 16 juin 2016 à 2:02
    Permalink

    Haiti vient de perdre l’un de ses fils les plus brillants alors qu’un état en putréfaction n’arrive plus à protéger ceux qui doivent le sortie de ce bourbier.

    Répondre
    • 17 juin 2016 à 12:19
      Permalink

      Toutes mes sympathies Reygue….sans mots, trop triste et révoltant!

      Répondre
      • 11 janvier 2017 à 5:26
        Permalink

        Bonsoir Marilou, Haïti n’a pas besoin des têtes bien faites encore moins bien pleines.C’est un pays où les délinquants ont la vie plus longue que les gens de bien.
        C’est un pays où les valeurs diminuent considérablement.Personne ne s’en souci.Un pays de merdes .Pourquoi y rester? Cela fait mal au coeur Il faut le fermer pour cause de réparation.Révérend Fritz Augustin Pasteur Fritz Augustin SERVITEUR DE Dieu Théologien Communicateur Maître de Cérémonie Télé path.

        Répondre
    • 18 juin 2016 à 2:43
      Permalink

      Il aurait pu bien laisser le pays… il le pouvait bien, il a comme moi comme toi, decide de mettre ses talents ces capacités son intelligence au service d’un pays, ou seule l’anarchie règne, tout ce qui est impossible a croire se fait dans ce pays. Si un jours tout ceux et celles qui peuvent sortir ce pays de son état décidaient de laisser ce pays ?.
      En moins de deux mois, j’ai vu partir de jeunes entrepreneurs des amis proches et éloignés, des cadres des icones… Je suis resté la à me demander quand ce sera mon tour?

      Répondre
    • 5 octobre 2016 à 9:19
      Permalink

      est ce que c est le reynold qui a frequente frere adrien du sacre coeur?

      Répondre
  • 16 juin 2016 à 2:32
    Permalink

    Il n’y a pas de place en Haiti pour les intellectuels, cest le seul pays où les truands sont plus protégés que les honnêtes gens. Comment les bandits arrivent-ils à se procurer des armes alors qu’ils ont suspendu les permis de port d’armes?
    Est-ce si compliqué d’arrêter les bandits ou, on ne souhaite pas les coffrer parce qu’ils sont le fond de commerce des hommes au pouvoir?
    Chercher l’erreur !

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 3:34
    Permalink

    salopri nan peyi sa ap finn tuye tout moun consekan yo.

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 4:15
    Permalink

    ‪#‎MIchelStéphaneBruno‬, a former colleague in the ‪#‎IT‬ field in Haïti has gone. May, 8th was ‪#‎MSB‬, like i used to call him, his birthday and we where chatting on Skype, laughing about each other jokes. I was like: « I heard you’ve become so powerful in the country that your Birthday is a holiday now in Haiti Engineer ». We had to follow up on so many matter, and eventually work on a project together. Now he got assassinated you can’t even wondering what that huge lost make me feel.

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 4:37
    Permalink

    Je suis vraiment indigné par cette perte. Haiti est un pays maudit et moi comme spécialiste en Technologie je comprend et je sais tous les efforts que tu as faits pour atteindre ce niveau et je suis désolé qu’on mette fin à ta vie dans ces circonstances.
    Je ne te connais pas mais je suis vraiment attristé en lisant ton profil.
    Les mots me manquent et je ne puis retenir mes larmes pour toi.
    RIP mon frère !

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 4:55
    Permalink

    Je le connaissais pendant que j’etais en déifié année @ l’IHECE. Très réservé et très respectueux . Wow c’est triste c plus que triste , que son âme repose en paix.

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 5:01
    Permalink

    Moun nou bezwen ap mouri anba asasin kap gouverné peyi a,pèp ayisien ouvè jé’w poupa voté asasin sayo ankò,yopap fè anyin Pou nou épi yaptouyé moun kika édé ayiti vansé

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 5:09
    Permalink

    I am so very sorry. My condolences to his family and friends.

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 5:10
    Permalink

    Franchement c’est révoltant! nou pap fout Janm anyen bann ayisyen parey mwen yo…bann kokorat yo ap fin touye tout cadre compétent nan yon peyi.
    Prenez le temps de lire le parcours professionel du mec… et dites-moi…Comment pensez-vous que nous arriverons à faire de ce pays quelque chose de bien si des bon-à-rien ont si n si grand pouvoir de décision sur le droit de vie ou de mort sur les peu de fils conséquents qui acceptent encore d’oeuvrer et de mettre leurs compétences et expériences acquises au profit du pays et de leur familles.
    désolé d’avoir été grossier en amont… mais c’est révoltant.

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 5:44
    Permalink

    Quelle perte pour notre pays! Mes condoleances les plus sinceres á tous les membres de la famille de ce magnifique expert.

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 7:41
    Permalink

    Il n’etait pas un ami. Mais j’ai eu la chance de le rencontrer dans differentes activités soit l’ESIH ou dans des conferences organisées par GRAHN. C’etait quelqu’un de très dynamique

    Répondre
  • 16 juin 2016 à 8:15
    Permalink

    nous sanle rete epi nouss we c chime Selman ki ret viv nan pays sa . sinceremant les gens de valeur n’ont pas leur place dans ce foutu pays . ou la vie des gens est comparable a la vie des bes betes , anyen serieux yo pap regle vagabond sa yo POCHE YO SELMAN KI IMPOTAN , LA VIE D’HAITI NE LES INTERESSENT GUERE!! PAUVRE LES GENS HONNETTES QUI HABITENT DANS CE PAYS

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 12:24
    Permalink

    Nou pa konen sa k deye asasina sa a…atik la sigjere banditis.. Men n ap remake ke gen anpil kad kalifye k ap disparet nan peyi a…N ap fe remake tou ke gen peyi ki itilze asasina kad espesyalize pou kenbe yon peyi deye ou an reta…antouka se yon aspe ki dwe atire atansyon yon leta reskonsab e ak atansyon tout sitwayen tou…

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 7:43
    Permalink

    Mwen ta jis renmen konnen pouki sa – Sèl sa mwen konnen DCPJ pap jwe – C’est une question d’heure – Yap jwenn nou kanmenn – Mwen te nan infotel ak misye ki te fèt Sen Mak la – Map mande mwen si se pat premye edisyon wan – Ke nanm ou al repoze an pè – Ochan pou gwo potorik gason sa a ki tonbe

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 11:58
    Permalink

    J’ai pas de mots si seulement on pourrait racheter la vie d’une si grande personalite notoire. Les assassins passeront leur vie dans la faim et la misere noire, que je ne juge personne. LA REVOLUTION TIENDRA {GOD HELP US}

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 1:35
    Permalink

    je crois qu’il n’est pas trop fort de rendre responsables de notre situation sociopolitique, depuis plusieurs decennie, les politiciens sans vergogne.

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 3:21
    Permalink

    Repose en paix mom ami – les hommes de Bien disparaissent dans ce pays ! Nous Avons vraiment besoin d un plan de restructuration national – tous es a faire et a refaire – quand allons nous commencer ?

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 3:35
    Permalink

    Au revoir mon ami.
    Tu as fait voyager ta vision d’Android bien au delà de Haïti. D’autres saurons reprendre le flambeau.
    Nos conférences communes me manquerons.

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 4:51
    Permalink

    Qu’il repose en paix!! la façon dont les intellectuels de ce pays disparaissent me fait beaucoup réfléchir, ça ne peut pas être une coïncidence, les hypocrites diront le contraire vu que la plupart d’entre eux ont les mains pleines de sang, Dieu connaît vos coeurs, un jour vous comparaitrai devant le grand trône blanc pour tous vos actes de jalousie d’hypocrisie que vous ne cesser de nourrir en vous même, votre ruse se devoilera un jour.

    Répondre
  • 17 juin 2016 à 9:18
    Permalink

    Se yon peyi gueule de bois kote se mekreyan, asasen ,dyol bokye ki ka rete selman nan peyi sa a , a la de la penn.

    Répondre
  • 18 juin 2016 à 3:07
    Permalink

    Aucun commentaire ne peut justifier la grandeur d’âme de cet homme ! Sa bravoure et ses mérites aux yeux de la société .il ya que les larmes sanglantes de sa femme, sa présence au près de ses enfants, de ses parents, qui peuvent tout raconter combien la vie des haïtiens est un enfer sans prix. À tous les haïtiens vivant en Haïti, je vous demande d’apprendre à aimer nos frères que d’ haïr-les-siens.

    Répondre
  • 18 juin 2016 à 10:22
    Permalink

    Oh mon Dieu jusqu’à quand terminera cette question de banditisme, des voleurs des sans pudeurs dans ce pauvre pays.

    Répondre
  • 19 juin 2016 à 2:05
    Permalink

    Quand, ca va s »arreter?, encore un jeune expert en TIC qui est decede.
    Haiti, une vraie maratre…

    R.I.P Stephan.

    Répondre
  • 21 juin 2016 à 6:03
    Permalink

    Je comprends mal l’équation de notre pays. Si touts les hommes capable d’apporter une bouffé d’oxygène pour cet pays doit-être asphyxier lui même au départ, donc la solution est logique qu’il n’y a pas et ne peut y avoir d vie sur cette terre.
    Haiti ne peut survivre que par la technique. ( M.S.Bruno)

    Répondre
  • 28 juin 2016 à 1:48
    Permalink

    Enfin neg sot ap detwi neg save on a n’a marre dans ce pays

    Répondre
  • 9 octobre 2016 à 11:25
    Permalink

    Il n’y a pas de place en Haiti pour les intellectuels, cest le seul pays où les truands sont plus protégés que les honnêtes gens

    Voila pour le diagnostic.

    On fait quoi maintenant que le mal est désigné? on tue les tueurs ou on leur présente le cou ? Sauf à croire que les truands Haitiens sont les plus terrribles du monde…

    Répondre
  • 8 novembre 2016 à 12:16
    Permalink

    C’est malheureux des technicians ayant eu un parcours comme lui c’est tres rare j’espere que ces malfrants seront retracer et justice soit faite .

    Répondre
  • 28 décembre 2016 à 1:03
    Permalink

    Mais parfois on dit est il bien nécessaire de perdre sa vie dans un pays où la sécurité est presqu’au point mort.Une perte énorme pour la famille et La société En générale.R.I.P

    Répondre
  • 9 janvier 2017 à 11:30
    Permalink

    There is so much I want to say but won »t except that it makes me angry that this promising young man’s life, who could have possibly been so instrumental in the dire need for redevelopment and modernization of Haiti, was snuffed out like that. As an Haitian myself that doesn’t feel good at all. My heart goes out to his family. It’s a damn shame. Since I can remember growing up there have been way too much malfeasance and killings in this God forsaken land. So sorry for your loss.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *