Talentissime, un concept de ralliement pour des jeunes à Solino

Mardi 10 janvier 2017 [[rezonodwes.com]]– « Talentissime », c’est autour de ce concept que des jeunes de Solino, banlieue Nord de la capital haïtienne se regroupent dans la perspective de projeter une autre image du quartier, réputé jadis, zone de non droit.

On est à quelques mètres du marché de « Carrefour Péan », zone Solino. Des petits détaillants étalent leurs produits sur la chaussée, des flaques d’eaux boueuses mêlées de détritus offrent un décor pour le moins accablant.




A quelques pas du terrain de foot, entre les maisonnettes en bloc de béton des jeunes jouent au domino.

Derrière un grand mur qui donne accès à une cour se trouve une ancienne église. À l’intérieur de la bâtisse d’autres jeunes du quartier s’adonnent à des activités créatives. Réunis autour d’un collectif, ces jeunes veulent projeter une autre image du quartier.

Un style de musique Slam mêlé de Rap résonne à l’occasion. Ces jeunes dénoncent les tares de la société haïtienne. « A travers nos refrains, nous dénonçons certains dirigeants qui profitent de notre situation de misère pour nous initier à des actes malhonnêtes », dévoile Étienne James Peter, slameur du collectif Talentissime.

« Au delà de tous clivages nous restons persuadés que nous parviendrons à changer l’image, voire transformer Solino » croit Delva Peterson, membre du collectif.

« Un Solino exemplaire », c’est ce dont rêve Jeancelet Rijcaard, fondateur du collectif Talentissime, groupe musical évoluant dans le quartier.




Assis sur une banquette, Myrthil Jeff Ronald gratte sa guitare tout en souriant. « J’exhorte d’autres jeunes à suivre. à marcher sur mes pas en vue de projeter une autre image de Solino », prêche-t-il aux jeunes du quartier.

De l’autre côté, Pierre Carl-Finlay tient son tambour. Il conseille aux jeunes de Solino de prendre leurs études au sérieux. Car estime-t-il, seule l’éducation peut aider à changer l’image du quartier.

De l’avis de ces jeunes, Solino figure parmi les quartiers populaires ou se dégagent les stéréotypes dont souffrent Haïti. Une vision fantasmée de la réalité. A l’instar d’autres endroits de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince,  Solino héberge des personnalités diverses ; parmi eux de fins intellectuels.

Dieudonné ST-CYR, Journaliste stcyr89@yahoo.fr

Leave a Comment