Santo-Domingo : Un jeune haïtien, en pleine rue, violemment tabassé par des dominicains!

Lundi 9 octobre 2017 ((rezonodwes.com))– Enfant de rue dans la capitale dominicaine, Jerson, de nationalité haïtienne, a été pris à partie dans la zone universitaire par un dominicain qui l`a accusé de lui avoir volé une pince, en dépit de ses protestations.




Très remonté contre le jeune garçon, le dominicain a commencé à le frapper violemment tout en déclarant qu`il va le tuer pour son forfait. Un autre dominicain, sous l`œil approbateur de la foule qui commençait à s`agglutiner sur les lieux, s`est mis également de la partie et pour continuer à tabasser l`enfant qui hurlait de douleur.

Malgré l`intervention d`une militante des droits humains, Maribel Núñez, qui se trouvait par hasard dans les parages, les deux dominicains ont continué leur besogne et l`ont injurié en lui disant qu`elle se faisait complice d`un voleur.

Finalement, une femme a pu appeler les secours qui ont examiné le jeune garçon, qui avait l`œil amoché,. Mais les secouristes n`ont, par contre, pas voulu lui prodiguer des soins, ni l`emmener à l`hôpital. Arrivés sur les lieux, des agents de la police dominicaine n`ont effectué aucune arrestation et ont semblé approuver l`attitude violente des agresseurs.




Un comportement vivement dénoncé par Maribel Núñez  qui estime que le garçon a été purement et simplement victime de racisme.

 

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus

témoignage de Maribel Núñez

Une pensée sur “Santo-Domingo : Un jeune haïtien, en pleine rue, violemment tabassé par des dominicains!

  • 10 décembre 2017 à 9:43
    Permalink

    Nous devrions nous occuper définitivement d’une certaine race 🙂
    Beaucoup de philosophe des lumières (en France donc) ont parfaitement décrit cette race.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.