Petro-Camping : Des jeunes vont passer 2 jours d’affilée sur le Champs de Mars

Petro-Camping : Un sit-in sans interruption au pied de Dessalines. La nouvelle formule conçue par les jeunes pour exiger la lumière sur la dilapidation des fonds du programme Petro-Caribe

Port-au-Prince, mercredi 10 octobre 2018 ((rezonodwes.com))– Les petro-challengeurs ont décidé coûte que coûte de retrouver le chemin emprunté par les fonds du programme Petro-Caribe qui, visiblement n’ont pas été investis dans des projets pouvant aider le pays à amorcer son démarrage.




Des membres de ce mouvement se proposent d’investir le champs-de-Mars dès le 15 octobre prochain et de rester pendant deux jours d’affilée, sur la place Dessalines, pour un mouvement de protestation baptisé « Petro-Camping ».

Cette manifestation inédite, qui sera précédée d’un sit-in populaire, se réalisera en prélude à la journée nationale de Petro-manifestations, devant avoir lieu le 17 octobre 2018 sur tout le territoire et dans certaines villes en dehors du pays.

« Notre revendication est claire et simple. On veut l’argent du Petro-Caribe [KotKòPetroCaribe-a]. Notre patience a des limites », a prévenu Jean Daniel Samedi, l’un des initiateurs de l’activité.

Samedi a informé que durant la journée du 16 octobre, il y aura une séance de discussions « Petro-Solution » pour permettre aux jeunes de décider de l’avenir d’Haïti.




« Ils peuvent utiliser le modèle de bus de Mourinho pour nous barrer la route, nous remporterons la finale« , a averti le petro-challengeur, très motivé et très confiant dans la réussite du mouvement. Lequel mouvement qui serait vu d’un très mauvais œil par les autorités en place, notamment Ocnam Clamé Daméus, Chef du Parquet de la Capitale, faisant le jeu du pouvoir, à en croire de nombreuses discussions partagées sur les réseaux sociaux.

2 pensées sur “Petro-Camping : Des jeunes vont passer 2 jours d’affilée sur le Champs de Mars

  • 11 octobre 2018 à 7:15
    Permalink

    Oui, notre patience de peuple « petrochallenger » a des limites. Il faut que l’argent du Petrocaribe qu’on nous a volé, nous soit restitué! Ils verront bientôt que nous ne plaisantons pas. Martelly et ses moqueries, Lambert et son ironie, connaîtront tous le prix notre colère.

    Répondre
  • 11 octobre 2018 à 10:07
    Permalink

    Je salue l’effort de ces jeunes pour cette décision prise, car leur mouvement a du prix aux yeux du peuple qui si longtemps attend voir régner la justice sur notre chère Haïti.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.