Abinader demande aux Nations Unies de faire de la crise en Haïti une « priorité absolue »

0
987

Au moment où les jovenelistes et les martellystes, les deux grands maux du pays depuis 2011, continuent de se livrer à un combat spectacle de très mauvais gout pour le partage d’un pouvoir, le sort d’Haiti se dispute à New York et les PHTKistes/Tèt Kale n’osent publiquement parler de la mésaventure des haïtiens au Texas, laquelle ils sont en grande partie responsables. Quelle est en ce moment l’utilité d’un poste de Secrétaire Général de la Présidence dans un pays sans président ? M. Valbrun revendique quoi exactement ?

New York, jeudi 23 septembre 2021 ((rezonodwes.com))–

Le président Luis Abinader a exprimé devant l’Assemblée générale des Nations unies (ONU) la nécessité pour cette communauté d’assumer de toute urgence, une fois pour toutes, la crise haïtienne comme une priorité absolue et un suivi permanent.

« Depuis notre prise de fonction, nous annonçons la possibilité que la situation haïtienne déborde les frontières de ce pays, devenant un facteur d’insécurité dans la région », a-t-il déclaré.

Il a déclaré avoir remarqué que certains gouvernements ont récemment pris des mesures pour faire face aux conséquences de la crise.

« Pendant des années, chaque jour, notre pays a fait face, pratiquement seul, à ces conséquences. Nous sommes convaincus qu’aucune action unilatérale ne sera suffisante pour surmonter cette situation dramatique », a-t-il ajouté.

Attendons de voir la réaction du PM de facto, le martellyste Ariel Henry, qui devrait intervenir samedi (par téléconférence) à la 76e Assemblée générale des Nations-Unies. Va-t-il prononcer un discours utopique du genre de la déclaration de Jovenel Moise en 2017 et 2018 ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.