A l’initiative de Taïwan, 5 pays des Caraïbes incluant Haïti célèbrent dimanche la « Journée de l’Emancipation et l’Indépendance d’Haïti vis-à-vis de la France »

0
1133

iRONIE du sort ! Le peuple issu du pays où a lieu « la seule révolte d’esclaves réussie de l’histoire de l’humanité« , n’a plus le droit de choisir ses propres dirigeants !

Vendredi 30 juillet 2021 ((rezonodwes.com))–Alors que la France, membre du Core Group, après plus de deux cents ans d’indépendance, vient d’imposer à Haiti un gouvernement de doublure pour assurer la continuité d’un régime corrompu et inefficace, formé en dehors de tout consensus, toutes normes constitutionnelles et légales, faisant de ce pays « indépendant » depuis 1804, une République Bananière – sans statut réel de république – les autorités de Belize, Saint-Christophe-et-Nevis, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines, à l’initiative de Taiwan, ont planifié de célébrer le Jour de l’émancipation et l’Indépendance d’Haïti vis-à-vis de la France le dimanche 1er août. On est en droit de se demander quelle autorité haïtienne osera dimanche critiquer les méfaits de la domination de la métropole française dans la colonie de Saint-Domingue avant 1804 et en 1825, lors de l’imposition de la dette de l’Indépendance.

L’année dernière, à la date du le 31 juillet, rappelle Taiwan News, une cérémonie inaugurale intitulée « Le voyage de notre peuple des Caraïbes vers la liberté » s’est tenue au quartier diplomatique de Tianmu, dans le district de Shilin, pour marquer le moment historique où l’esclavage a été aboli par le Royaume-Uni le 1er août 1834. Haïti avait gagné son combat pour l’indépendance 30 ans plus tôt, le 1er janvier 1804, dans ce qui a été décrit comme « la seule révolte d’esclaves réussie de l’histoire de l’humanité« , a souligné Taiwan. Mais malheureusement, ce droit à la liberté s’est effrité et Haiti est devenu la risée des puissances « amies ».

Cette année, la déclaration suivante a été publiée par les cinq pays des Caraïbes ayant des liens diplomatiques avec Taïwan y compris Haiti incapable de choisir en 2021 ses propres dirigeants et d’élaborer un calendrier électoral sans diktat de l’international. Elle réitère l’idée que le voyage du peuple caribéen célèbre la survie, la résilience et la création d’une jeune civilisation caribéenne où, malgré d’énormes défis, la valeur de l’héritage partagé est plus grande que la valeur des avancées individuelles :

En reconnaissance du Jour de l’Emancipation et du Jour de l’Indépendance d’Haïti 2021, – un vain mot – « Le voyage de notre peuple caribéen vers la liberté » est intensifié par « l’urgence de l’heure », souligne Taiwan News. Continuons à couper les chaînes qui asservissent tout en embrassant les liens de justice, d’intégrité et de démocratie qui nous unissent, a souhaité Taipei en mettant sur pied un tel programme toutefois, les autorités haïtiennes actuelles ne peuvent en aucun cas s’enorgueillir d’être à la tête d’un pays totalement indépendant avec des dirigeants maîtres de leur prise de décision.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.