Le chaos s’installe en Haïti, les deux chefs de l’Éxécutif se prélassent à l’étranger

0
1271

Jeudi 17 juin 2021 ((rezonodwes.com))– Port-au-Prince est à feu et à sang, jeudi soir.

Les bandits du G-9, fédérés par le pouvoir, ont attaqué la base des policiers CIMO et le Service de Circulation des véhicules dirigé par les policiers de la Direction centrale de la police Routière (DCPR), dans la zone de Delmas 22.

Les bandits sous les ordres de Jimmy Barbecue, un protégé de Jovenel Moise, ont abattu au moins un policier, Limage Gasley au cours de leur offensive.

Du coté de Grand-Ravine, l’attaque du gang de Krisla (Ti-Bois) sur un groupe rival dirigé par Ti-Lapli a causé la mort de plusieurs personnes. A l’heure actuelle, certaines informations relatent la recrudescence des hostilités avec le renfort aoporté par le gang Izo 5 segond aux hommes de Ti-Lapli.

Si le pays est plongé dans le chaos, on ne sait qui le dirige actuellement. Les deux chefs de l’Exécutif, en dépit de tout ce tohu-bohu débuté depuis plusieurs jours, ont laissé Haïti, pour participer à des réunions sans importance pour le peuple haitien.

Le chef de la Primature ad interim, Claude Joseph, s’est rendu au siège des Nattions Unies pour participer à une réunion du Conseil de Sécurité et essayer de défendre la thèse de la réalisation d’élections-bidon (3ème tragédie électorale PHTK), alors que Jovenel Moise s’est envolé pour la Turquie d’Erdogan, pour prendre part officiellement à un forum sur la diplomatie aux frais de la princesse en haillons incapable de s’inoculer elle-même une seule dose de vaccin anti-covid.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.