Haïti : après avoir applaudi l’action des gangs G9, l’ONU soutient un CEP illégal et illégitime

0
846

Le Binuh apporte un soutien total au CEP de Jovenel Moïse mis en place en violation de la Constitution. Le PNUD signe, en catimini sans la présence de journaliste, un contrat avec le premier ministre de facto sur la réalisation des élections Dermalog en Haïti

Mercredi 27 janvier 2021 ((rezonodwes.com))– Dans un communiqué de presse du système des Nations Unies, en dépit des protestations de tous les secteurs face aux différentes violations de la loi mère en Haïti, le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (Binuh) apporte un appui total au processus électoral mis en place ,en dehors de la loi et des dispositions constitutionnelles , par Jovenel Moïse.

En effet, selon ce communiqué daté du 27 janvier 2021, le BINUH et les quatre agences des Nations Unies – le PNUD, UNOPS, ONU Femmes et UNESCO – fourniront un appui technique, opérationnel et logistique au processus, sous le leadership dudit Conseil Électoral Provisoire rejeté par tous les secteurs et mis en place unilatéralement et dont les membres n’ont jamais prêté serment devant la Cour de Cassation, comme le dicte la Constitution.

A quelques jours de la fin du mandat constitutionnel de Jovenel Moïse, ce communiqué annonçant la signature d’un document d’un projet d’appui au processus électoral, préparé à cette fin, et signé le 25 janvier 2021 par le Gouvernement de facto, vient conforter l’apprenti-dictateur Jovenel Moïse dans sa volonté de ne pas respecter l’échéance du 7 Février 2021.

Par ce communiqué, le Binuh, de manière implicite, rejoint la position du régime Têt Kale/PHTK et de ses gangs armés qui veulent se maintenir au pouvoir, au delà de la fin du mandat constitutionnel, par la terreur et le kidnapping.

L’opinion publique haïtienne n’est d’ailleurs pas prête à oublier la satisfaction de l’ONU pour les résultats de la fédération des gangs G9 dans les quartiers défavorisés.


Nous publions l’intégralité dudit communiqué:

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES EN HAITI
Communiqué de presse du Système des Nations Unies en Haïti

Port-au-Prince, le 27 janvier 2021

Suite à la demande adressée en novembre 2020 par le Gouvernement de la République d’Haïti aux Nations Unies pour appuyer le processus électoral de 2021, les Nations Unies ont effectué une évaluation de la situation et des besoins pour définir la nature et la modalité de leur appui. Un document du projet d’appui au processus électoral, préparé à cette fin, a été signé le 25 janvier 2021 par le Gouvernement, le BINUH et les quatre agences des Nations Unies – le PNUD, UNOPS, ONU Femmes et UNESCO – qui fourniront un appui technique, opérationnel et logistique au processus, sous le leadership du Conseil Électoral Provisoire et des autorités haïtiennes. Comme pour les cycles élections précédents, le document prévoit la mise en place d’un fonds fiduciaire commun à travers lequel les contributions – tant du Gouvernement Haïtien que des partenaires internationaux – seront gérées, par le PNUD. Le Gouvernement Haïtien a d’ores et déjà annoncé qu’il contribuerait à ce fonds pour permettre le démarrage des activités préparatoires au référendum constitutionnel, ainsi qu’aux élections présidentielles, législatives, municipales et locales, selon le calendrier publié par le Conseil Électoral Provisoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.