Vladimir Poutine : « Washington n’a pas le droit de condamner d’autres pays pour avoir organisé des votes démocratiques problématiques »

3
665

Lundi 23 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Dans une interview diffusée dimanche sur la télévision d’État russe, le président russe Vladimir Poutine a pesé sur les élections américaines en indiquant qu’« il ne serait pas approprié de féliciter Biden« .

« Je tiens à vous assurer qu’il n’y a pas de motif caché, que nous aimons quelqu’un ou que nous n’aimons pas quelqu’un. Nous attendons simplement la fin de l’impasse politique interne » a souligné le chef du Kremlin en réponse à une question directe.

Poutine a également qualifié le système électoral américain de « défectueux« , et a affirmé que « Washington n’avait pas le droit de juger les autres pays sur la tenue de votes démocratiques problématiques« .

En conclusion, une autre grande partie de la crédibilité des États-Unis a été mise à mal par le refus systématique du président Donald Trump de concéder sa défaite électorale face à Joe Biden, avec Poutine qui a joyeusement tourné le couteau dans la plaie, a commenté Dailycos.

3 COMMENTS

  1. À La Source…

    Dans l’histoire des États Unis, ce n’est pas la première fois, il y a des disputes concernant des cas de fraudes ou pas. Dans un niveau plus bas, George W. BUSH vs Albert Gore (2000) pat anyen. Ann al wè sa a, ou ta di se nan yon peyi Afrik oswa nan peyi nou sou Preval 1, avec un certain Luciano Pharaon, vlen OPL:

    “Il y a eu de nombreuses accusations de fraude électorale au fil des ans, mais aucune n’a été substantiellement prouvée. On croyait que c’était ainsi que Lyndon B. Johnson (LBJ) avait volé un siège au Sénat du Texas en 1948. LBJ s’était présenté pour la première fois au Sénat en 1941. Il avait perdu par 1311 voix et accusé la fraude électorale pour sa défaite. En 1948, Johnson s’est à nouveau présenté. Le soir des élections lors du second tour de la Primaire démocrate contre l’ancien gouverneur du Texas, Coke Stevenson, il semblait que LBJ avait perdu.”

    Et pourtant, LBJ était encore dans la bataille. À la surprise générale, « Puis, comme si elle sortait du chapeau d’un magicien, une boîte de bulletins de vote sans nombre a été «découverte» dans la ville d’Alice au sud du Texas. À la fin de cette semaine, LBJ avait «gagné» par 87 voix, ce qui lui a valu le titre de «glissement de terrain Lyndon». Chaque partie a accusé l’autre de fraude électorale.” [1]

    D’une manière générale, les Russes n’accordent pas trop d’importance aux élections présidentielles américaines. Par contre, l’establishment russe a souvent de l’admiration pour les dirigeants républicains. Se tankou yo vle di nan lang manman nou, « yo pa nan rat mòde soufle. »

    Pour les Kremlinologues, il n’y a rien d’étonnant dans l’attitude du président Vladimir Poutine. Li pèdi yon moun pa l… Le président Andrés Manuel Lopez Obrador (AMLO) avait décidé de suivre les traces de Poutine. Trump te bon pou li. AMLO faisait peu de cas des sorties à l’emporte-pièce de son homologue, les bonnes affaires ont le dessus… PAUVRE Jovenel, il n’a rien récolté pour son pays en échange de son vote contre le Venezuela! Le chef de tribu Jovenel Moise veut rester seulement au pouvoir le 7 février 2022. Et puis, ça suffit! AMLO tèlman te byen mennen, li te vle rebibis. Se sal ye!

    Les Russes sont des gens francs, sincères et honnêtes. Ici, je fais allusion à tous les Russes sans tenir compte du sexe. Un Haitien jaloux trouverait le repos d’esprit avec une Russe comme sa femme. Les femmes russes sont très amoureuses et attachantes. Elles ne sont pas racistes à outrance. Elles ont tendance à être plus coloristes et, surtout elles aiment les gars qui sont instruits et élégants. Le fric passe au second plan. Gen kèk konpatriyòt mwen konnen nan rezonodwès, yo t ap nan bòl grès yo.

    De toute façon, le patriote Poutine n’a pas le choix, comme à l’accoutumée, il doit s’arranger par rapport à la nouvelle réalité. Depuis 2004, le ministre des Affaires étrangères, M. Sergueï Lavrov continue de bien faire le travail à la manière du grand Gueorgui Tchitcherine (1922-1930). La belle époque!

    [1] Tribune Content Agency. The unraveling of Trump’s case (msn.com)

  2. Everyone knows Trump. Contesting/ going to court is like sports for this guy. He’s done it all his life. He contested the 2016 elections (in advance) not knowing he was about to win. He tried the same trick again this time, but as we say in our vernacular, se pa chak jou Ti Mari al nan mache li pote bon siwo. Ou byen chak jou pa Dimanch.
    I personally worked the polls this year. I can tell you from experience that the chances of rigging this system are close to zero. This year’s elections, if they show anything its the strength of the American electoral system. There will always be demagogues, but they will fail in the end. Poutin knows that. Lap fe wont sevi kole. Discrediting the American electoral system advances his dictatorial cause. Pinga okenn ti peyi pran sak pase nan eleksyon Ameriken yo la pou preteks pou fe demagoji nan eleksyon lakay yo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.