Des dizaines d’écoliers manifestent dans les rues de Jérémie

0
245

Lundi 14 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Rien n’a l’air de fonctionner effectivement en Haïti, en tout début de semaine. A Jérémie, la situation n’est pas non plus de mise.

Des centaines d’écoliers de plusieurs établissements scolaires en uniformes, sont descendus lundi dans la rue de la métropole de la Grande-Anse pour crier leur raz-le-bol contre le refus systématique, selon eux, du ministère de l’Education nationale de donner suite aux exigences des enseignants « pour mieux dispenser les cours dans les salles de classe« .

La police départementale de la Grande-Anse très puissante face aux manifestants non armés, restent sur le qui-vive en permanence contrairement aux policiers du Sud-Est qui ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les écoliers.

Entre-temps à Port-au-Prince, à Delmas 31, un début d’incendie a été constaté à l’intérieur d’une succursale de l’ONI dont les vitres sont volées en éclats. Un affrontement entre policiers abritant à l’intérieur d’un blindé – 1-0033 – dépêché sur place, et policiers-revendicateurs Fantômes 509, a été évité de justesse. A Nazon, la circulation est complètement paralysée et des policiers de Fantômes ont annoncé que la durée de « leur mouvement est illimitée » et que Delmas 34 sera bientôt « paralysée« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.