Meurtres à Ganthier : CAPAC condamne l’assassinat des innocents et appelle les gangs armés à respecter les droits des femmes et des enfants

0
228

Communiqué de Presse

Croix -des-Bouquets, mardi 4 Août 2020 ((rezonodwes.com))-– Le  Centre d’Animation Paysanne et d’Action Communautaire -CAPAC dénonce le meurtre d’un  enfant de 4 mois  ainsi qu’une femme proche de sa famille et quatre (4) passagers blessés lors d’une attaque perpétrée contre  un mini-bus par le groupe de gangs  400 Mawozo  dans la localité de Papaye , à l’est de la commune de Croix -des-Bouquets tôt dans la matinée du lundi 3 Août 2020.

Le CAPAC condamne avec la plus grande fermeté cette attaque contre des innocents . Ils  ne devraient jamais payer le prix de tels actes de violences abjectes . Le Centre d’Animation Paysanne et d’Action Communautaire -CAPAC appelle les gangs armés à respecter les droits des femmes et des enfants.

Selon des informations vérifiées par CAPAC , l’attaque a eu lieu à Bas Boein, une localité située avant le carrefour Ti-Marché en allant vers Malpasse dans la zone appelée “ Nan Papaye”. L’enfant tué et les personnes blessées ont été atteints  par des tirs d’armes automatiques . Suite à cette attaque, des dizaines de personnes ont fui la zone  et se sont réfugiées dans les localités voisines .

Plus de 15   personnes sont mortes suite à la violence qui sévit dans la localité depuis le début de l’année. Entre avril et mai, CAPAC a reçu plus de 40 allégations de graves violations des droits de l’enfant, telles que des viols, des meurtres , des vols de marchandises, des bétails et  des attaques contres les paysans originaires de la zone.

Au début de l’année , le CAPAC a averti que la situation sécuritaire dans la commune de Croix -des-Bouquets se détériorait rapidement et a appelé le Président Jovenel Moïse, le gouvernement et la communauté internationale à agir rapidement pour éviter une crise qui déracinerait et mettrait en danger encore plus d’enfants.h

Plus de 60,000  personnes, dont une majorité d’enfants, ont fui l’intensification de la violence dans les localités de Bauget, Bas Boein, Carrefour Ti Marche, Drouillard Belle-Belle, Dumuseau, Boutin, Dargout et la Serre dans la commune  de Ganthier, Croix -des -Bouquets et de Thomaseau depuis le début de l’année. Elles ont cherché refuge dans des familles d’accueil et des bidonvilles  surpeuplés à Canaan, Jérusalem  et dans ses environs.

En cette douloureuse circonstance,  le CAPAC s’incline devant la mémoire des personnes tuées lors de l’attaque et présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Cette attaque odieuse a démontré une fois de plus la nature brutale et impitoyable des gangs qui prendraient pour cible la vie des personnes innocentes.

Le CAPAC invite le gouvernement Jouthe -Moïse à prendre des mesures en urgence pour mettre à la disposition de la justice, les auteurs présumés de cette attaque barbare et  faire  preuve de bonne fois  pour parvenir à une sécurisation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.

Contact de Presse

Chantale VALCOURT, Coordonnatrice Générale

Téléphone :+50937207026/+50934044743

E-mail :capac_h@yahoo.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.