Le gouvernement de facto envisage la reprise des cours d’ici la fin de l’été

0
483

Jovenel Moise qui n’a que moins de 10 mois à passer au Palais National, voudrait taper en même temps sur toutes les cordes de son arc. Quand ce n’est pas Rosny Desroches délégué expressément pour parler d' »élections« tout en interprétant la Constitution, c’est Miloody Vincent qui arrive avec un autre sujet, pour le chaud été, alors que le pays est plongé dans une incertitude absolue sur la capacité réelle de cette administration à endiguer la crise sanitaire secouant le pays.

Vendredi 22 mai 2020 ((rezonodwes.com))–Le ministère de l’éducation nationale prévoit de reprendre les cours d’ici la fin de l’été, à mesure que la pandémie de Covid-19 progresse, ont annoncé jeudi les responsables.

Miloody Vincent, le directeur de communication de cette entité ministérielle, a expliqué que « la reprise des cours fait partie du plan de réponse Covid-19, comprenant plusieurs phases et est liée à la progression de la maladie en Haïti ».

« Dans le scénario envisageable, si l’opinion des scientifiques est favorable, probablement d’ici la fin de l’été, nous pourrions prévoir une rentrée scolaire« , a-t-il déclaré à une station de radio privée à Port-au-Prince.

La reprise est prévue pour une période initiale de deux mois, puis les étudiants passeront les examens d’État qui leur permettront de terminer leur année universitaire, a-t-il poursuivi.

Toutefois, M. Vincent a fait remarquer qu’il n’y a pas encore de décision ferme à ce sujet, mais que les responsables prendront en compte les suggestions des comités scientifiques qui gèrent la pandémie.

Par ailleurs, il a reconnu que sauver l’année universitaire n’est pas la chose la plus fondamentale, mais sauver des vies et empêcher la pandémie de se propager. Le rétablissement ne devrait pas être synonyme de propagation de la maladie Covid-19″, a-t-il admis.

Rappelons qu’à la mi-mars, le président Jovenel Moise qui gouverne le pays de façon autoritaire, a ordonné la fermeture des écoles et des universités, après que les premiers cas positifs du nouveau coronavirus eurent été enregistrés, et le ministère de l’éducation a commencé un programme d’enseignement numérique, au beau milieu des coupures drastiques d’électricité en Haïti où surfer en ligne se révèle des fois un véritable cauchemar.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.