Le président du Sénégal, Macky Sall et le président d’honneur de Religions pour la Paix, l’évêque Munib A. Younan, lauréats du Prix Sunhak pour la Paix

0
235

Vendredi 7 février 2020 ((rezonodwes.com))– Le Comité du Prix Sunhak pour la Paix a tenu la cérémonie de remise du Prix Sunhak pour la Paix 2020 commémorant le centenaire du fondateur le 5 février à 10 heures, à KINTEX, Ilsan, République de Corée.

Le prix Sunhak pour la paix 2020 a été décerné au président de la République du Sénégal, Macky Sall et au président d’honneur international de Religions pour la Paix, l’évêque Munib A. Younan. À l’occasion du centenaire du fondateur, le révérend Sun Myung Moon, un Prix spécial du centenaire des fondateurs a été remis à l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

Le président Sall a été récompensé pour avoir réussi à écourter le mandat présidentiel de sept à cinq ans et à relancer l’économie grâce à des politiques transparentes, propageant ainsi une culture démocratique mature aux pays voisins du continent africain où des dictatures de longue date et la pauvreté abondent encore.

L’évêque Younan a été récompensé pour avoir consacré 40 ans de travail à la promotion de l’harmonie entre le judaïsme, le christianisme et l’islam au Moyen-Orient, et en particulier pour avoir œuvré vers une résolution du conflit israélo-palestinien.

Ban, l’ancien secrétaire général de l’ONU, a dirigé l’ONU vers un monde durable faisant preuve d’un dévouement inébranlable face à des défis et crises mondiales sans précédent, notamment la crise économique mondiale, le changement climatique, le terrorisme et les questions liées aux réfugiés.

Dans son discours de remerciement, le président Sall a souligné que la paix requiert des composantes sociales d’une croissance économique inclusive qui contribue à l’élimination de la pauvreté et à la réduction des inégalités. Il a réaffirmé sa détermination à prendre l’initiative pour mettre fin aux conflits sur le continent africain et pour réaliser le développement social et économique.

L’évêque Younan a appelé les chefs religieux « à élever leur voix pour une paix fondée sur la justice et à dénoncer audacieusement les vagues de haine et d’oppression ». Il a également déclaré : « Je continuerai à œuvrer pour une paix fondée sur la justice jusqu’à mon dernier souffle. »

L’ancien secrétaire général de l’ONU, Ban, a déclaré qu’« il y a encore plus de 700 millions de personnes qui vont au lit le ventre creux » et que le fait de recevoir ce prix « solidifie mon engagement et me pousse à en faire encore plus, car il y a toujours un grand nombre de personnes aspirant à la paix, à la prospérité, au respect et à la protection de leurs droits fondamentaux. »

La cérémonie a vu la participation de plus de 5 000 personnes, dont des chefs d’État, anciens et actuels, et des représentants de divers organismes gouvernementaux, universitaires, industriels, médiatiques et religieux du monde entier.

Le Prix Sunhak pour la paix est décerné à des individus et des organismes ayant grandement contribué à la paix des générations futures et au développement humain.

Le fondateur Dr Hak Ja Han Moon remet le Prix du centenaire du fondateur à Ban Ki-moon, ancien secrétaire général de l’ONU. Le Prix du centenaire a été décerné pour la première fois pour célébrer le centenaire du Dr Sun Myung Moon. (PRNewsfoto/The Sunhak Peace Prize Committee)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.