(Vidéo) Interpellation de la diplomate haïtienne Judith Exavier à la frontière : le ministère des Affaires Etrangères réagit

0
575

Judith Exavier a été arrêtée à la frontière de Jimani, puis relaxée quelques heures plus tard, rapporte la presse dominicaine. Toutefois, dans un communiqué diffusé dimanche soir pour raconter la mésaventure de la consule à la frontière de Jimani, samedi matin, le ministère haitien des Affaires Etrangères (MAE), tout en confirmant la saisie du véhicule qui était effectivement recherché par la police, a tenu à préciser « qu’à aucun moment Mme Exavier n’a fait l’objet de mesures restrictives de ses mouvements » ajoutant « qu’elle n’a versé aucune caution tant à des autorités judiciaires qu’administratives du pays voisin« .

Un son de cloche différent de l’information rapportée par le media dominicain CDN, sur place « …El apresamiento de la diplomática de origen haitiano fue en horas de la mañana, cuando ésta intento cruzar la puerta de mal paso hacía el vecino país… ».

« L’arrestation de la diplomate d’origine haïtienne a eu lieu dans la matinée, quand elle a tenté de franchir la porte de la frontière Malpasse pour se rendre dans le pays voisin ».

Dimanche 8 décembre 2019 ((rezonodwes.com))–La chaîne de télévision dominicaine CDN a rapporté samedi qu’un véhicule conduit par la diplomate Judith Exavier, une consule générale haïtienne affectée à Santiago, a été intercepté au moment où elle tentait de franchir la frontière de Jimani séparant les deux pays.

Le ministre démissionnaire des Affaires Etrangères, Bocchit Edmond, contacté par Rezo Nòdwès, a pour sa part indiqué être informé de la situation et être en consultation directe avec les autorités dominicaines pour que « toute lumière soit faite sur cet incident regrettable« .

Communiqué de presse du Ministère haitien des Affaires Etrangères

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.