Pays delock – DGI relock : les employés grévistes exigent des excuses du ministre démissionnaire des Finances

0
244

Après les dix semaines de blocage des activités économiques, en raison du mouvement « Pays Lock », la DGI, malgré le « delock » général, reste fermée, au grand dam des contribuables qui ne savent à quel saint se vouer. Cerise sur le gâteau, le ministre démissionnaire des finances a déclenché la colère des grévistes qui menacent de faire passer leur mouvement en mode illimitée

Mercredi 4 décembre 2019 ((rezonodwes.com))– Le torchon brule entre le ministre de facto de l’Économie et des Finances, Joseph Jouthe, et les employés de la Direction Générale des Impots (DGI), en grève depuis trois jours par rapport aux promesses non tenues par les responsables de l’État.

Ils réclament de meilleures conditions de travail et une hausse de leur salaire en fonction de l’inflation qui a atteint 20% et des primes de risque.

Le ministre Jouthe, lors de l’installation du nouveau DG de l’ULCC, Claudy Gassant, s’était dit étonné d’entendre que les employés de la DGI étaient entré en grève alors qu’ils ont reçu leurs chèques et que des milliers de jeunes compétents n’arrivent pas à trouver du travail et veulent intégrer la DGI.

Le Ministre, dont le gouvernement est passé maître dans l’art d’allumer les feux de la contestation contre lui-même, a lancé une mise en garde contre les fonctionnaires, assimilée à une menace de révocations en masse.

Les grévistes ne décolèrent pas et n’ont pas tardé pour retourner une réplique en règle au grand argentier provisoire. Niant avoir reçu des subventions et leurs salaires comme indiqué par le ministre, ils ont menacé d’observer une grève illimitée si M. Jouthe ne leur présente pas des excuses pour ses récents propos.

Les contribuables ont déploré les conséquences de cette grève. Ils souhaitent un accord entre le gouvernement et les grévistes afin d’offrir les services à la population.

La DGI et la Douane sont les deux principaux organes chargés de la collecte des taxes pour le Trésor Public. Les recettes de l’état avaient fortement chuté au cours des deux derniers mois en raison des dix semaines de blocage des activités économiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.