BINUH prône une collaboration revigorée et adaptée aux défis sociaux et politiques d’Haïti

2
217

Communiqué BINUH (Bureau Intégré des Nations Unies en Haiti)

Vendredi 8 novembre 2019 ((rezonodwes.com))–Le déploiement du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) le 16 octobre dernier signale le début d’un nouveau partenariat entre Haïti et les Nations Unies.

Au moment où s’ouvre ce nouveau chapitre de coopération, l’ONU est préoccupée par la situation socio-politique de crise qui se prolonge et son impact sur la population, dont les couches les plus vulnérables peinent à avoir accès aux services sociaux de base, notamment l’eau, la nourriture, les soins de santé et la scolarisation des enfants.   

Quelques semaines après le lancement officiel de ses activités, il est opportun de spécifier que le BINUH n´est pas une mission de maintien de la paix et n’a donc pas troupes militaires ou d’unités de police en uniforme déployés sur le terrain.

La tâche prioritaire conférée au BINUH par le Conseil de Sécurité des Nations Unies est de conseiller les institutions haïtiennes dans leurs efforts pour assurer la promotion et le renforcement de la stabilité politique et de la bonne gouvernance. Il s’agit pour nous de leur offrir nos bons offices et un appui d’experts multidisciplinaires dans le but d’aider à construire le pays que les haïtiens veulent laisser en héritage à leurs enfants et à leurs petits-enfants.

Par rapport à la crise qui secoue le pays aujourd’hui, le BINUH appuiera toutes les initiatives visant à promouvoir un dialogue national entre haïtiens, afin d’alléger la souffrance de la population. Le mandat du BINUH n´est pas d’interférer dans les affaires internes de l´Etat haïtien, ou de prescrire des solutions à la crise actuelle.

En outre, la résolution 2476 du Conseil de Sécurité, adoptée le 25 juin dernier, demande au BINUH d’appuyer les efforts pour planifier et organiser des élections libres, justes et transparentes, de continuer à œuvrer à la professionnalisation de la Police Nationale Haïtienne (PNH), et de promouvoir le respect des droits humains.

Le BINUH, en coordination avec l’équipe pays des Nations Unies, se joindra aux autres partenaires d’Haïti pour appuyer l’élaboration d’une approche intégrée à la réduction de la violence liée aux gangs et à la lutte contre les violations des droits de l’homme. Un accent sera mis sur l’amélioration de la gestion de l’administration des établissements pénitentiaires afin de garantir le traitement approprié des détenus, dans le respect des normes internationales. Enfin, un appui sera également apporté à la réforme du système judiciaire afin de contribuer à l’amélioration du contrôle interne et de la responsabilisation, en particulier en ce qui concerne la lutte contre la corruption et la détention préventive prolongée. 

Le BINUH œuvre exclusivement à titre consultatif avec les institutions du pays, et en collaboration étroite avec les 19 autres agences, fonds et programmes des Nations Unies présents dans le pays, qui travaillent pour soutenir les priorités nationales de développement sous le leadership des autorités haïtiennes.

Nous sommes témoins des efforts consentis par le pays dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et des objectifs de développement durable. Le BINUH, ainsi que l’ensemble de la famille de l’ONU, continuera de soutenir la population et les autorités haïtiennes afin que soit tenue la promesse d’un avenir meilleur faite aux générations futures. 

Béatrice Nibogora

Chef de la Communication Stratégique et de l’Information Publique – Porte-parole

Bureau Intégré des Nations Unies en Haiti – BINUH

Tel: +509 22 29 67 00; ext.: 2691/7115 / Cell: +509 36 53 70 43

Email: nibogorab@un.org / Website: https://binuh.unmissions.org/fr

2 COMMENTS

  1. President with his people needs to go in jail
    And take responsibility for the situation in Haiti
    No matter what UN said

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.