Vatican – Allégations de corruption : le directeur de la Sécurité du Vatican démissionne

0
386

Le Saint-Siège a fait état de son départ « pour assurer la sérénité de l’enquête en cours« .

Seul le président d’Haïti, Jovenel Moise, croyant être le digne héritier direct de Jean-Jacques Dessalines, s’accroche encore au pouvoir en dépit de graves accusations de corruption qui pèsent sur lui et son gouvernement démissionnaire. Le rapport officiel de la Cour des Comptes n’a jusqu’à présent aucun effet de loi pour le traîner devant les tribunaux, ultérieurement derrière les barreaux, recommandent vivement l’opposition politique institutionnelle et une forte majorité de la population haïtienne à travers des journées de protestations.

Au Vatican, le pape a nommé Gianluca Gauzzi (45 ans) nouveau directeur de la Sécurité du Vatican, après la démission lundi du chef de la Gendarmerie, Domenico Giani, à la suite de la divulgation d’informations concernant une enquête sur des allégations sur de nombreuses présumées irrégularités financières enregistrées au Secrétariat d’Etat du Saint-Siège. Giani, 57 ans, est un ancien membre des services secrets italiens.

Mercredi 16 octobre 2019 ((rezonodwes.com))– Le 2 octobre, plusieurs médias italiens ont publié une ordonnance de mesures conservatoires à l’encontre de cinq employés du Vatican dans le cadre d’une enquête pour présumées irrégularités financières. Domenico Giani a démissionné de ses fonctions de responsable de la sécurité, précise la note dont l’auteur de cette fuite « reste inconnu ».

L’exactitude des informations figurant dans cette note, mentionne la démission de Giani, qui a été commandant de la gendarmerie pendant deux décennies et au service de trois souverains pontifes. Le Saint-Siège a fait état de son départ « pour assurer la sérénité de l’enquête en cours » et « pour l’amour de l’Église et la fidélité envers le successeur de Pierre« .

Toutefois, un porte-parole du Vatican a expliqué que le pape François considérait que la publication de l’ordonnance confidentielle « portait gravement atteinte à la dignité des personnes impliquées et à l’image de la gendarmerie« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.