AKBL a célébré son 4ème anniversaire

0
189

Asosiyasyon Kiltirèl Bonjou Lakilti ( AKBL ) a célébré ce vendredi 23 août 2019 son quatrième anniversaire à Delmas au local de J/JPHRO. Cette journée culturelle qui avait pour thème « Lavi, lavni ka pi bèl ak liv» a connu un grand succès

Par Ricot Marc Sony

A peine 9h du matin, une foule d’invités et de membres d’AKBL ont foulé le sol du local J/PHRO pour célébrer la quatrième anniversaire de l’association. Cette célébration a commencé d’une façon très fraternelle. Dès le lancement de la célébration, sur la cour, les invités ont partagé leurs souvenirs de l’AKBL. Certains d’entre eux ont raconté des blagues, d’autres se sont faits photographier ou ont joué à des jeux traditionnels, comme le saut à la corde, le domino, les jeux de carte et les osselets.  

Mèsi lavi d’Emmelie Michel a tourné en boucle dans le haut-parleur, comme s’il n’existait pas d’autres morceaux de musique ou que le responsable du son se trouvait perdu dans les jeux.

Mais au final on a fini par comprendre que les responsables de l’AKLB sont très sensibles en ce qui concerne l’éducation musicale des jeunes. Ils ont cette phrase de Victor Hugo « La musique c’est du bruit qui pense » comme résistance aux musiques pernicieuses qui continuent au pourrissement de la société.

Peu de temps après le responsable du son a fait écouter au public uniquement des morceaux purement traditionnels, dans une ambiance de véritable retrouvaille et de fête. Vers 10h, du café Lakay et du pain servis ont été servis à tous ceux et celles qui ont désirer s’en délecter.

Cette journée que les organisateurs ont baptisé Bouyon Kiltirèl a été réalisée en présence du Poète Jean Baptiste Anivince et Loudemia Michel, comme invités d’honneur. Un autre invité, Ileus Papillon, a été empêché et n’a pas pu se présenter.

La deuxième partie a débuté avec une une chanson interprétée par une jeune artiste d’AKBL Néhémie Vital, dont la voix a résonné dans l’horizon et dans l’âme de l’assemblée qui l’a chaleureusement applaudi. Un récital de poésies, comprenant Choucoune et divers poèmes de l’un des invités d’honneur, a ébahi le public. Cette performance poétique était une façon pour les responsables de mettre en exergue les jeunes comédiens et les jeunes poètes de la dite association.

Prenant la parole pour le discours d’anniversaire,  Fecius Junior Félix, coordonnateur d’AKBL a salué la presse et l’assemblée. En deux phrases il a résumé la philosophie de l’association et demandé de l’encadrement pour l’association.

« Mwen salye tout moun ki prezan jodi a pou selebrasyon katriyèm anivèsè nou, se avèk anpil fyète lè nou fè bilan AKBL pou katran, menm lè ke se avèk grès kochon an n ap kwit kochon an. Avèk pasyans e pèseverans n ap toujou travay pou n valorize kilti nou, prodwi lakay nou, e patrimwàn nou. »

Une plaque d’honneur a été remise à chaque invité d’honneur. Cette journée culturelle a terminé après une prestation de danse traditionnelle produite par les membres d’AKBL.

Notons que Asosiyasyon Kiltirèl Bonjou Lakilti ( AKBL ) a été fondée en juillet 2015 par un groupe de jeunes intellectuels, avec pour mission de valoriser la langue créole, les patrimoines et l’art Haïtien dans toute son intégralité.

Ricot Marc Sony

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.