Mise en accusation de Jovenel Moise – 64 députés présents : un fragile quorum est atteint à l’ouverture de la 3ème tentative de statuer sur le brûlant sujet

0
525

Suspension de séance pour 30 minutes, recommande Bodeau, immédiatement après consultation des présidents de commission.

Gary Bodeau ayant obtenu du président Jovenel Moise, « l’état de siège qui ne dit pas son nom » au Bicentenaire avec la présence d’un fort effectif de policiers, ne manquant pas de recourir aux gaz lacrymogènes, pour disperser les manifs, a finalement, après presque plus de cinq heures de retard, déclaré « ouverte la séance » de mise en accusation de Jovenel Moise.

L’acte de « Mise en accusation de Jovenel Moise » comporte 29 pages, a appris Rezo Nòdwès.

Mercredi 21 août 2019 ((rezonodwes.com))–Alors qu’il en faudra au moins 80 députés pour transmettre formellement le dossier de « mise en accusation » au Sénat de la République, le quorum effectué après un seul appel nominal, a accusé la présence de 64 députés, dans l’Assemblée. « Débattre de la question avec 64 députés, c’est une perte de temps » a déclaré l’un des députés-accusateurs.

Gary Bodeau, pour calmer les ardeurs, s’est empressé de rassurer les députés-interpellateurs. « Des recherches ont été effectuées dans les administrations publiques pour trouver la documentation nécessaire » a indiqué Bodeau tout en certifiant que « les documents sollicités par les députés-accusateurs sont disponibles« .

Comme à l’accoutumée, après le constat de quorum atteint, le président Bodeau a fait appel aux présidents des différentes commissions de la Chambre basse. Toutefois, après consultation, une suspension de séance est déjà annoncée pour 30 minutes.

Soulignons que la Chambre des Députés où le président Jovenel Moise a des alliés surs et certains, se trouve mercredi à sa 3ème tentative de « continuation » de séance de mise en accusation du président Jovenel Moise, dont l’administration est incapable de doter le pays d’un budget fonctionnel régulier, depuis tantôt presque 3 ans.

Nous acheminons-nous vers le report d’une séance en « continuation » pour la quatrième fois ? Et quid de la séance de déclaration de la politique générale de gouvernement de Fritz William Michel prévue pour vendredi ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.