Muanda Nsemi demande l’asile politique à Haïti

0
327

Jeudi 9 mai 2019 ((rezonodwes.com))– Le parti politique Bundu Dia Mayala, dans une correspondance datée du 2 mai adressée au consul général honoraire de la République d’Haïti à Kinshasa, a sollicité l’asile politique pour son chef, Ne Muanda Nsemi.

Chef d’un groupe sécessionniste politico-religieux, le député congolais Ne Muanda Nsemi, s’est échappé de prison en mai 2017 et est depuis, en cavale.

Recherché par les autorités de la RDC, qui ont appelé à son arrestation et incarcération, Nsemi est réapparu lundi à la télévision, au cours d’un point de presse du CNSA présenté par Joseph Olenghankoy, président du conseil de suivi de l’accord de sortie de crise signé en 2016.

Selon le ministre de l’intérieur, Basile Olongo, le demandeur d’asile est accusé d’atteinte à la sûreté de l’État et d’utilisation de boucliers humains lors de son arrestation en 2017.

Cette demande d’asile est provisoire puisque Ne Mwanda Nsemi compte affronter la justice de son pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.