La première vente signature de l’ouvrage « Bonbon Siwo » aura lieu du 14 au 17 mars

Poète, éditeur, et professeur de Belles-lettres, Oralus Christ-Falin dit Ti kris, né vers la fin de l’année 1991, est l’auteur de plusieurs recueils de poème, dont le dernier, < Bonbon Siwo >, est publié aux Éditions de la rosée

Lundi 11 mars 2019 ((rezonodwes.com))– L’univers poétique de < Bonbon Siwo > est un univers d’émotions qui nous fait penser sur des thématiques comme, la vie, l’amour, la beauté, et la nature.

Dans ce recueil de poèmes d’une cinquantaine de pages, l’auteur a fait un travail exceptionnel sur le langage. Il mélange le langage poétique dite simple, avec un langage hermétique, plonge dans le réalisme, un réalisme qu’il n’est pas embellit comme les poètes non engagés, et dénonce l’État et ses acolytes.

Mais au delà de ces critiques l’auteur caresse avec érotisme chaque vers qu’il écrit,  c’est ce que Beaudelaire appelle < Transformer la boue en or dans la poésie >.

FMI, KEP ak politisyen
S on pakèt timoun rechiya
K ap fè mès pou akouchman elektoral
Lannwit mèt tenyen
Leta mèt kenbe kouranl
Nan tout lonbrit ou
M ka wè koulè jipon lalin mete 
Lèl gen règ li
A la bèl richès se tou lonbrit ou
Prete m elastik kilòt ou
Pou m sa mare cheve detrès mwen
Kite m pase sou po vant ou
Pou m ekri yon ti pwezi
Ki ka mòde sansibilite w

Les images qu’il créé constitue un moyen original pour amignonner les mots avec des métonymies.

Federico Garcia Lorca disait que < La poésie c’est le langage de deux mots que personne n’aurait pu imaginer ensemble. >. Ainsi, en lisant ses vers on n’aurait jamais pu imaginer le langage de ses mots ensemble.

Rèv nou boukannen
Lespwa nou fè chabon
Peyi a deskontonbre
Nan men noubyen mal
Pachiman yo fè maleng
Sou do jenou matisan
Yon pakèt metafò pye atè Bisantnè
Pa janm fèmen pòt li nan figi fatra

Chaque vers dans ce poème évoque la conscience du peuple qui vit dans l’insalubrité, dans la désunion, et l’irresponsabilité de l’État.

Si w pa vin
Lespwa son rèv
Bliye depi nan somèy
Si w pa vini choukoun
Ti bèf pa p konn gou zèb ginen
Toujou vini nan douvan jou
Anvan peyi a reveye nan salte l
Vini nan douvanjou cheri
Avan kòk katrè chante
Twa fwa
Vini cheri
Pou w panse kolera nan maleng douvanjou

La première vente signature de ce recueil de poème aura lieu ce 14 jusqu’à 17 mars à  l’Alliance Française des  Gonaïves, dans le cadre de la 3ème édition du festival PAWOL\La puissance du verbe.

Ricot Marc Sony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.