Jacmel et Port-au-Prince innovent avec un « manif-naval » anti-Jovenel

Dimanche 10 février 2019 ((rezonodwes.com))– Les jacméliens ne veulent pas perdre le label de « ville créative » décerné à leur ville.

Après avoir enlevé les pierres et débris et nettoyé les traces laissées par les pneus enflammés déposés dans les rues par des protestataires, les jeunes de Jacmel, ont lancé un peu avant 4 heures un mouvement d’un nouveau genre baptisé « manif-naval » avec pancartes et bande à pied.

Les Port-au-Princiens, fêtards comme eux-seuls, ont vite emboîté le pas avec la bande « Paty Cool » qui parcourt actuellement quelques artères de la capitale.

Mais, les manifestants de Port-au-Prince ne se contentent pas seulement de crier leur ras le bol. Ils lancent également des jets de pierres sur les commerces et les stations de gazoline se trouvant sur leur passage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.