Saint-Marc : Mobilisation citoyenne avant et pendant la visite de Jovenel Moise prévue pour samedi

Irrités par des multiples promesses répétées et non tenues par le président Jovenel Moise, des citoyens de Saint-Marc, pour manifester leurs mécontentements, menacent de perturber le déroulement de sa visite dans la zone, le samedi 19 Janvier prochain

Saint-Marc (Bas-Artibonite), jeudi 17 janvier 2019 ((rezonodwes.com))–C’est la grande mobilisation citoyenne annoncée à Saint-Marc en prélude à la visite du Président de la République, Jovenel Moise, qui devrait venir s’enquérir des conditions infrastructurelles de la commune.

’La société civile saint-marcoise, les autorités locales, des acteurs du secteur privé des affaires ajustent déjà leur chronomètre à la date du 19 Janvier prochain pour régler leurs comptes avec le Chef de l’Exécutif » a confié Frantz Ulysse, maire-adjoint de la Municipalité de Saint-Marc. La construction des ponts Pivert et Abricot, la rénovation du quartier de Blocos, la réhabilitation du corridor Madame Saintard entre autres figuraient dans l’agenda des projets prioritaires à exécuter dans le cadre de la Caravane du Changement, pour lesquels aucune action n’a été posée par le gouvernement, a-t-il voulu exposer au grand jour.

Environ 2 ans, depuis le lancement de la Caravane du Changement, la population de la Cité de Nissage Saget continue de vivre un calvaire avec des infrastructures se trouvant dans un état lamentable et déplorable. ‘’Le 1er Mai 2017, à Bocozelle dans l’Artibonite, le refrain de la remise en état des infrastructures routières endommagées dominait le discours du locataire du Palais national. Tout se limitait à des effets d’annonce et les résultats se font encore attendre’’, s’est lamenté Frantz Ulysse qui n’a pas caché sa colère.

Importance fiscale avérée, retour à l’investissement critique

En raison de sa situation géographique, la ville de Saint-Marc figure comme étant l’un des plus importants pôles économiques d’Haïti. Les activités économiques générées par le port de la métropole du Bas-Artibonite ont permis de renflouer à grande échelle le trésor public, révèle, le maire accesseur. ‘’Durant le dernier exercice fiscal environ 1 milliard  cent soixante-deux millions de Gourdes ont été collectées à partir des recettes douanières. Fort de cela, très peu d’investissements ont été engagés pour relever les défis infrastructurels et environnementaux du Chef-lieu du Bas-Artibonite, a déclaré avec amertume le 2eme membre du conseil municipal.

Carnaval national aux Gonaïves menacé

La patience des notables de la ville de Saint-Marc semble touchée à ses limites. Des rencontres avec des élus locaux en passant par des manifestations de rues, les citoyens ont dû user tous les recours possibles avant de radicaliser leur position. ‘’ Nous envisageons de couper l’accès au Grand Nord avant l’organisation du Carnaval national aux Gonaïves, annonce à l’avance Frantz Ulysse. Le Président de la République est devant un fait accompli pour satisfaire aux exigences des Saint-Marcois, tance-t-il.

Nous voulons des actions concrètes et non des promesses, a prévenu, l’adjoint au maire principal.

À moins de 48 heures de son rendez dans le Bas-Artibonite, le Premier mandataire de la nation Jovenel Moise, averti, et qui n’a pas franchi le Nord, depuis le 18 novembre dernier, devra songer à revoir ses plans, car les Saint-Marcois, semble-t-il, n’ont plus l’air de digérer les verbes conjugués uniquement au futur par l’actuelle équipe au Palais national.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.