Nigeria – Pétro corruption : Gel de $ 2.3 milliards de comptes bancaires d’un ex-ministre du Pétrole et associés

0
339

Le directeur de EFCC, agence anti-corruption du Nigeria, Ibrahim Magu a annoncé lundi son intention de faire extrader d’Angleterre, l’ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente la procédure initiée par la justice britannique. Diezani Alison-Madueke, ancien patron de l’OPEP, est accusée de blanchiment d’argent





Lundi 12 novembre 2018 ((rezonodwes.com))–Diezani Alison-Madueke, qui fut ministre de l’ancien président nigérien Goodluck Jonathan jusqu’en 2015 et la première femme à diriger l‘Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), est au centre de plusieurs enquêtes pour blanchiment d’argent et corruption aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Italie et l’une des cibles privilégiées de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) au Nigeria, a rapporté le site financier prixdubarril.com.

L’EFCC a toutefois saisi, avec ou sans procès, des sommes astronomiques d’argent, a rappelé M. Magu, accusant leurs propriétaires de « pillage« . L’équivalent de 2,3 milliards de dollars a ainsi été saisis sur des comptes en banque, ainsi que des « villas, stations essences, bijoux, voitures, terrains,…appartenant à l’ex-ministre du Pétrole et associés« , a déclaré M. Magu.

L’ex-ministre Alison-Madueke avait été détenue à Londres en octobre 2015 où un tribunal a ordonné le gel de ses avoirs, notamment cinq propriétés de luxe liées à ses activités. Mme Madueke, libérée sous caution dans l’attente de son procès, habite la capitale britannique.




D’autre part. l’ex-ministre agée de 57 ans, a toujours nié avoir détourné des millions de juteux contrats pétroliers et des caisses de l’Etat lorsqu’elle était aux affaires.

« Personne n’a entamé des poursuites contre elle là-bas (Londres), c’est pourquoi j’ai proposé une procédure d’extradition » a affirmé M. Magu.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.