CEP : Il démissionne après avoir, par erreur, posté un message personnel sur le compte Twitter de l’institution électorale

1
185

Si tous les politiques haïtiens se nommaient Danio Siriack, il n’y aurait à cet instant aucun responsable en poste dans le pays, car tous auraient déjà remis leur démission, après avoir tiré les conclusions de leur échec, de leur laideur





Pétion-Ville, mercredi 11 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– « Beaucoup de nos #Députés définissent la #continuité de l’État par le maintien de leur bienfaiteur au Ministère de la #Planification. Quelle honte politique! », a publié par mégarde Danio Siriack sur le compte Twitter du Conseil Électoral Provisoire, le 11 septembre 2018.

Une erreur fatale à une date marquée par le malheur et qui a coûté cher à l’infortuné « community manager » qui voulait, pour une rare fois et tout simplement, mettre à jour son statut Twitter en exprimant son ras le bol des actions des parlementaires haïtiens englués dans des tractations interminables afin de marchander leur vote dans le cadre de la ratification de la politique générale du premier ministre nommé Jean-Henry Céant.

Alors que d’autres fonctionnaires de l’administration publique se seraient collés au poste et comportés comme des ayant-droits, Siriack a vite de fait de rédiger et de faire parvenir sa lettre de démission aux responsables de l’institution électorale, acceptant de payer les conséquences de sa bévue.




En témoigne les lignes ci-dessous :

« Monsieur Léopold Berlanger fils
Président du CEP
En ses bureaux

Je vous présente mes compliments et j’en profite pour m’excuser auprès de l’institution électorale et tout particulièrement du Conseil, suite a l’erreur que j’ai commise ce mardi 11 septembre, a travers un message posté sur le compte twitter du CE, qui se révèle de toute évidence incomparable avec sa mission. Ce message que je croyais publier sur mon compte personnel, pourtant, a été effectué sur celui du CEP, dont je suis e gestionnaire.





Apres 10 ans de collaboration loyale avec l’institution électorale, j’ai le regret de vous annoncer, suite à cet incident malheureux, ma démission de l’institution en qualité de responsable de gestion des médias sociaux. Elle sera effective immédiatement ce 12 septembre. La correspondance formelle suivra à la date indiquée.

Tout en vous remerciant de votre support pendant ce laps de temps, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments respectueux.

Danio Siriack
Responsable de gestion des médias sociaux

 

1 COMMENT

  1. Ben, c’est pas une faute, il a simplement voulu dire son état d’âme légitime face aux saloperies qui siègent au parlement!
    Bravo Danio, tu as bien agi, mon vieux!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.