Venezuela et Haïti vont réactiver le programme Petro-Caribe pour financer de nouveaux projets

En dépit de la dilapidation de plus de $3 milliards de dollars de fonds de Petro Caribe et le refus systématique des autorités de Port-au-Prince, de poursuivre en justice les présumés coupables, les gouvernements vénézuélien et haïtien ont décidé de réactiver une commission conjointe pour financer des projets de développement, a informé le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, après une rencontre avec son homologue haïtien Antonio Rodrigue




Caracas, mercredi 11 juillet 2018 ((rezonodwes.com))–Le gouvernement du Venezuela dont l’unité monétaire, le bolivar, ne vaut pas plus que 10 centimes américains sur les marchés de change et les autorités haïtiennes ont signé des accords sur l’agriculture et l’énergie, néanmoins les teneurs n’ont pas été révélées.

« Il s’agit d’une initiative lancée pour un commerce équitable et responsable, tout en n’écartant pas les réalités de nos économies et un mécanisme de solidarité qui a eu un grand impact dans les Caraïbes, comme PetroCaribe« , a déclaré le ministre vénézuélien des Relations Extérieures.

A cette réunion de haut niveau, tenue à la Casa Amarilla (siège du ministère des Affaires Extérieures du Venezuela), ont pris part Antonio Rodrigue, chef de la diplomatie haïtienne, ainsi que l’équipe vénézuélienne chargée du dossier de PetroCcaribe.

De son côté, M. Rodrigue a signé un accord pour réaffirmer la coopération entre les deux pays et le développement de projets en Haïti.




Venezuela, où des milliers d’habitants se réfugient au Chili et dans d’autres pays sud-américains pour raison économique, et Haïti, pour la deuxième fois en moins d’un an, « ont donc convenu mercredi de réactiver un comité binational pour financer des projets présentés par le président Jovenel Moise« , a déclaré Jorge Arreaza, après une rencontre avec son homologue haïtien, Antonio Rodrigue.

Sans faire état du fonds de PetroCaribe dilapidé, selon les deux  rapports du sénat haitien, par des indexés anciens PM’s et ministres Bellerive et Lamothe, Wilson Laleau, Stéphanie  Villedrouin et autres, le Venezuela, en difficulté avec sa monnaie nationale, a déclaré avoir réactivé « son comité binational pour financer des projets de développement en République d’Haïti« .

Le ministre Arreaza a ajouté qu’ en vertu de l’accord PetroCaribe, le Venezuela fournit de l’essence à Haïti à des conditions préférentielles.

Pour sa part, le ministre haïtien des Affaires étrangères qui ne s’est jamais prononcé sur le dossier PetroCaribe que le sénateur Joseph Lambert, en février dernier, a acheminé à la CSCCA, a indiqué que c’était « une étape importante dans la coopération entre les deux pays et a remercié le Venezuela pour sa « bonne disposition » concernant Haïti.

« Aujourd’hui est un jour très important pour nous Haïtiens, nous allons donc pouvoir compter sur ce soutien que le Venezuela nous donne pour le développement des programmes et des projets sociaux, des projets d’énergie en Haïti et l’agriculture », a ajouté M. Rodrigue oubliant que les fonds de PetroCaribe, selon les propres mots de l’ex-président Michel Martelly, à Henfrasa, ont servi entre autres à construire des hôtels de haut gamme à Port-au-Prince.




Rappelons qu’en novembre dernier, le président vénézuélien, Nicolás Maduro, s’est engagé, lors d’une brève visite du président Jovenel Moise à Caracas, à contribuer au développement d’Haïti après la signature d’un accord de coopération sur les infrastructures routières, hydrauliques et électriques.

Un accord dont le contenu, plus de 6 mois plus tard, non seulement n’a jamais été rendu public mais aussi, n’a eu aucun effet escompté depuis que les Etats-Unis ont adopté des sanctions contre de hauts dignitaires vénézuéliens.

7 pensées sur “Venezuela et Haïti vont réactiver le programme Petro-Caribe pour financer de nouveaux projets

  • 12 juillet 2018 à 3:11
    Permalink

    Anfèt, nou an dwa poze tèt nou kesyon sa a: èske otorite Venezwelyen yo pat deja nan konfyolo ak otorite Ayisyen yo nan dilapidasyon $3.8 milya dola vèt fon petwokaribe yo tou? Nou twouve sa ase sispèk pou gwo tole sa a fèt sou kesyon dilapidasyon fon petwokaribe yo ann Ayiti epi pou otorite Venezwela yo pa poze okenn kesyon epi annik rantre nan yon reyaktivasyon pwogram petwokaribe a jounen Jodi a san bri, san kont ak menm otorite Ayisyen sila yo opouvwa. Sa parèt trè dwòl.

    Répondre
    • 12 juillet 2018 à 5:26
      Permalink

      Petro Caribe est tres simple . Le Venezuela Donne lessence – le gouvernrment vole les Fonda / le peuple en guenilles rrmbourse.

      Répondre
    • 12 juillet 2018 à 7:23
      Permalink

      Pour financer de nouvelles poches, et declencher de nouveaux dertournements, le programme Petro Caribe reprend son cours. Tres interessant. Aujourd’hui finalement on comprend pourquoi le Jeran Jovenel avait jete le dossier Petro Caribe dans les poubelles: Il ne voulait pas tout gacher pour lui et sa racailles qui attendent impatiemment leurs centaines de millions de dollars de vol vers la fin de leur mandat tout comme leurs predecesseurs! Je comprends finalement le motif derriere tout cela . Le Venezuela a tout a gagner! Il a besoin de devises! Que les cleptomanes gangsters detourne ou pas, le peuple affame en guenilles leur remettra le pret Petro Caribe au centuple. Ils n’ont rien a perdre et se foutent pas mal que nous sommes diriges par des voleurs. Eux aussi parait il.

      Répondre
  • 12 juillet 2018 à 7:22
    Permalink

    Pour financer de nouvelles poches, et declencher de nouveaux dertournements, le programme Petro Caribe reprend son cours. Tres interessant. Aujourd’hui finalement on comprend pourquoi le Jeran Jovenel avait jete le dossier Petro Caribe dans les poubelles: Il ne voulait pas tout gacher pour lui et sa racailles qui attendent impatiemment leurs centaines de millions de dollars de vol vers la fin de leur mandat tout comme leurs predecesseurs! Je comprends finalement le motif derriere tout cela . Le Venezuela a tout a gagner! Il a besoin de devises! Que les cleptomanes gangsters detourne ou pas, le peuple affame en guenilles leur remettra le pret Petro Caribe au centuple. Ils n’ont rien a perdre et se foutent pas mal que nous sommes diriges par des voleurs. Eux aussi parait il.

    Répondre
  • 12 juillet 2018 à 7:25
    Permalink

    Je suis perplexe.

    I am confused !

    Répondre
  • Ping :Corruption / Petro-Caribe : Boulos propose une « Marche Rouge », comme la « Marcha Verde » des Dominicains – Rezo Nòdwès

  • Ping :Boulos demande l’arrêt de tout remboursement de la dette Petro-Caribe – Rezo Nòdwès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :