Un fusil M-16 de la Police haïtienne utilisé pour le braquage d’une banque à Santo Domingo

1
4

Deux haitiens suspectés de vol à main armée de « Banco Popular » à Santo Domingo, sont activement recherchés par la police dominicaine. Plusieurs millions de pesos dominicains ainsi que des devises américaine et européenne sont emportés par les braqueurs au nombre de 5 dont 2 compatriotes haitiens, selon la police lancée à leur poursuite et qui, 48 heures plus tard, a abattu un d’entre eux, lors d’échanges de tirs. Trois jours après le hold-up de cette succursale, une analyse balistique destinée à établir la provenance de l’arme de gros calibre utilisée par l’un des assaillants abattu samedi par la police dominicaine, a révélé qu’elle proviendrait d’une unité de la police nationale d’Haïti (PNH)




Santo Domingo, dimanche 1er juillet 2018 ((rezonodwes.com))–« Ce fusil appartient à la police haïtienne. Il semble qu’il soit pénétré sur notre territoire par la frontière avec le pays voisin d’Haïti « , a déclaré le colonel Frank Durán lors d’une conférence de presse tenue dimanche matin.
.
Au moins deux morts, dont l’un des assaillants armé de l’arme à feu enregistrée en Haïti et un policier succombé dimanche matin à ses blessures, c’est le bilan enregistré d’un vol à main armée à la banque Populaire (Banco Popular del Ensanche Isabelita) à Santo Domingo, jeudi à la mi-journée.
.
Le montant du butin emporté par les assaillants qui opéraient à motocyclette est aussi élevé et lourd que les armes de haut calibre qu’ils ont utilisées pour effectuer le hold-up de cette banque, où au total ils se sont emparés de quelque RD 3 millions 22 mille 15 pesos, US $ 37 923 et 4 800 euros.
.
En faisant irruption à l’intérieur de la Banque, les présumés bandits, selon la version de la police qui a interrogé des témoins sur place, ont vite fait de désarmer les deux agents qui y montaient la garde. Ensuite, ils ont volé une forte somme d’argent tout en se mettant à tirer dans l’air avant de s’évanouir dans la nature.
.
Mais malencontreusement, un affrontement a lieu samedi après-midi avec les policiers enquêteurs qui ont suivi leurs traces et récupéré leur cachette.
.
Il s’est révélé, d’après le colonel Duran, porte-parole de la police dominicaine, que le fusil utilisé par l’un des présumés criminels pour commettre l’assaut de jeudi sur la branche de Banco Popular del Ensanche Isabelita, et avec lequel cet assaillant a affronté la police dominicaine samedi après-midi, appartient à la police nationale d’ Haïti (PNH).

Par ailleurs, le porte-parole de la police qui n’a pas révélé la nationalité du présumé voleur décédé des suites de blessures par balles, samedi après-midi, a affirmé que dans le cas du braquage de la branche Banco Popular, deux haïtiens seraient également impliqués et que des recherches effectuées en vue de leur identification sont en cours.




Rappelons que le présumé bandit dont l’identité n’a pas été révélée, est mort pendant la confrontation avec la police et c’est lui qui « aurait utilisé » le fusil M-16, une propriété de la Police Nationale d’Haïti, ont indiqué des sources policières en République Dominicaine.


1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.