USA-Honduras/Drogues: Un ex-ministre, un législateur et un avocat condamnés pour blanchiment d’argent

0
121

Jaime Rolando Rosenthal, ancien vice-président du Honduras, est condamné par contumace à 36 mois de prison par un tribunal fédéral à New York. Les Etats-Unis sont en attente d’extradition de cet ancien vice-président du Honduras (1986-1990), considéré comme le quatrième homme accusé de « Blanchiment d’argent », à travers « El Banco Continental » (8ème banque commerciale de Honduras), fermée en 2015 pour présumée implication dans ce genre d’activités. Une puissante famille de Honduras (Les Rosenthal) est poursuivie par le Département américain de la Justice pour blanchiment d’argent lié au trafic de la drogue pour le compte d’une organisation hondurienne appelée Los Cachiros, qualifiée de criminelle par les américains




New York, dimanche 28 janvier 2018 ((rezonodwes.com)).–Dans le coup de filet des enquêteurs américains, sont tombés André Acosta García, l’avocat du Groupe Rosenthal, condamné vendredi à 14 mois d’emprisonnement, l’ex-ministre des Investissements du Honduras, Yankel Rosenthal, condamné à la réclusion criminelle à 29 mois et finalement Yani Rosenthal. Celui-ci, condamné à 36 mois, fut un ancien parlementaire et cousin du ministre fautif et fils d’un ancien vice-président du Honduras, toujours recherché par la justice américaine.

Selon des informations obtenues par Rezo Nòdwès, ils avaient tous les trois un point en commun. Ils travaillaient pour « el Banco Continental« , jusqu’à sa fermeture en octobre 2015, quand les américains ont découvert que cette institution s’était lancée impunément dans le blanchiment d’argent résultant du trafic des stupéfiants.

Etonnant, un avocat qui fait de la prison aux Etats-Unis depuis décembre 2015. L’avocat hondurien Andrés Acosta García (42 ans), l’un des accusés dans l’affaire de trafic de drogue incluant plusieurs membres de la famille hondurienne Rosenthal, a été condamné vendredi à New York à 14 mois de prison, a annoncé le tribunal fédéral américain. Le procureur voulait l’envoyer derrière les barreaux pour 51 mois, mais le juge a seulement opté pour 14 mois.




Yankel Rosenthal, ministre des Investissements jusqu’en juin 2015 lors de l’administration de l’actuel président hondurien, Juan Orlando Hernández, et ancien président de la C.D. Marathon, a été condamné à deux ans et cinq mois de prison pour tentative de blanchiment d’argent par l’achat d’une propriété dans l’État de Floride. Une affaire à la couleur Guy Philippe, du parti politique haïtien Consortium allié de PHTK au pouvoir.

Il a été également accusé dans cette affaire l’ex-député Yani Rosenthal, condamné à trois ans de prison après avoir plaidé coupable de blanchiment d’argent.




Le tribunal fédéral de New York, a condamné par contumace le père de Yani Rosenthal qui fut un vice-président du Honduras de 1986 à 1990. Jaime Rolando Rosenthal, président du conglomérat, fait toujours l’objet d’une demande d’extradition par les américains qui viennent de le condamner à 36 mois de prison.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.