Porto Rico : Des dominicains clandestins arrêtés et expulsés de ce territoire

0
552

Quoiqu’ils aient une langue en commun, les dominicains (boat-people) arrivés illégalement en Porto-Rico sont arrêtés ensuite déportés vers leur pays d’origine

San Juan, samedi 9 décembre 2017 ((rezonodwes.com)).-A chaque pays ses immigrants illégaux. La République dominicaine qui vient tout juste de faire un bilan du nombre d’ haïtiens expulsés de son territoire pour le seul mois de novembre 2017, compte également ses déportés de Porto-Rico, pays ravagé l’été dernier par deux ouragans.




Neuf dominicains à leur débarquement illégal (sans-papiers) sur une plage de Porto-Rico, le 3 décembre dernier, ont été immédiatement arrêtés par des agents des gardes côtières américaines qui ont fait état vendredi de ces arrestations.

Suite à leurs arrestations, des empreintes digitales effectuées par les autorités fédérales, ont révélé que quatre d’entre eux sont des récidivistes. Ils avaient, selon les agents fédéraux, des antécédents avec les règlements des services d’immigration américains.

En ce sens, a appris Rezo Nòdwès, que du groupe des 9, seulement cinq qui ont été immédiatement rapatriés en République Dominicaine.




Quant aux quatre autres réfugiés dominicains clandestins, ils ont comparu jeudi devant un juge du tribunal fédéral américain à San Juan, les accusant de violation du titre 8 de la loi sur l’immigration américaine, Section 1326. Un crime puni par les lois fédérales.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.