NBA : Skal Labissière veut ouvrir des portes pour les jeunes haitiens

1
576

Né le  à Port-au-Prince, Skal Labissière, 2 mètres 16, a impressionné le public lors du Hoop Summit 2015. Il  évolue actuellement au poste de pivot au Sacramento Kings. L`ancien élève du Canado-Haïtien a été titularisé depuis trois matches. L`’immense intérieur haïtien de Sacramento tourne ainsi à 8 points et 4 rebonds et il a accepté pour Basket USA de revenir sur ce début de saison, et sa progression.




Vous évoluez contre des pivots, des joueurs plus lourds, plus costauds que vous, n’est-ce pas frustrant ?

« Non, c’est très bien pour moi ! Car ça me donne plus d’expériences. Et quand j’aurai assez de taille et de puissance pour lutter face à eux, je pourrais me révéler le joueur que je souhaite devenir. Pour moi, c’est bien de vivre ça maintenant, de me faire un peu secouer par ci par là. Il faut se battre dans tous les cas et je vais continuer à le faire. »

Vous avez pu rentrer au pays, à Haïti, cet été. A quel point cela vous a-t-il aidé pour faire le point sur votre jeune carrière ? 

« C’était super de revenir à la maison. Ça m’a bien rappelé d’où je viens. Et puis, c’était aussi positif d’y aller car j’ai pu voir comment je peux aider la communauté là-bas. J’ai envie de continuer à travailler pour aider mon pays à se développer. C’était clairement un grand moment de revenir. »

On imagine que vous êtes une star là-bas, non ?

« Je suis assez connu là-bas, je dois bien l’avouer. Mais ça me motive encore plus à travailler. C’est une vraie chance d’être dans cette position, de pouvoir être le modèle pour toute une génération de jeunes joueurs à Haïti. C’est quelque chose que j’imaginais depuis que je suis gamin. Maintenant, je dois continuer à travailler et voir jusqu’où je peux aller. »




Quel regard portez-vous sur votre parcours justement : parti d’Haïti très jeune pour un lycée à Memphis puis Kentucky et la NBA ?

« C’est bien, je suis très content. Je sais bien que peu de monde arrive à sortir d’Haïti et joue à ce niveau. J’en suis très heureux. Honnêtement, je n’y suis presque pour rien dans tout ce qui m’est arrivé. Tout est allé très vite ! J’espère simplement que ça ouvrira des portes pour d’autres jeunes. Car je sais qu’on a beaucoup de bons athlètes en Haïti. »

Lire l`article dans basketusa.com


Photo de Skal Labissiere.

1 COMMENT

  1. J’espère simplement que ça ouvrira des portes pour d’autres jeunes. Car je sais qu’on a beaucoup de bons athlètes en Haïti. »
    Bravo Skal Labissière Ke Bondye Fè Rèv ou reyalize Siksè e Reyisit

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.