RD/Corruption: Par milliers, les dominicains descendent dans les rues pour dénoncer la corruption

1
60

C’est un mouvement qui partait de Santo Domingo, en janvier dernier et après avoir fait le tour du pays pour dénoncer la corruption et l’impunité, « Les Verts » ont donné toute la mesure de leur capacité de démonstration et de mobilisation, dimanche, en appelant plusieurs centaines de milliers de citoyens conscients du problème, à marcher dans les rues de la capitale

Santo Domingo, dimanche 16 juillet 2017 ((rezonodwes.com)).-Avant de venir ébranler les autorités à la capitale Santo Domingo, dimanche matin, les dominicains de la diaspora, de leur côté, conscients également du problème de l’impunité et de la corruption, qui gangrènent leur pays, avaient organisé une marche devant le Consulat dominicain à New York, vendredi dernier.




Plus que jamais, ce peuple ne sera traité comme un paria car il a vécu et a dénoncé ce qui n’allait pas bien dans la méthode de gouvernance de son pays par des autorités impliquant dans le trafic d’influence, le blanchiment d’argent. Ce paquet-cadeau plonge le pays dans l’impunité et la corruption, affirment-ils.

Dimanche matin, des principales artères de Santo Domingo étaient tout en vert avec la présence de centaines de milliers de manifestants venus crier fortement leur indignation face à la justice qui, scandaient-ils, n’ont pas fait assez pour endiguer la corruption et élargir les enquêtes pour trouver et punir les coupables impliqués dans l’Affaire Odebrecht.

Le nom du président Danilo Medina fut cité à plusieurs reprises durant le parcours des manifestants réclamant ainsi sa mise en accusation, sous prétexte, croiraient-ils, de l’argent sale serait investi dans la campagne présidentielle de Medina jusqu’à faciliter son élection.

Le mouvement des Verts a proclamé que la justice soit établie dans chaque coin de la patrie. Un des points du manifeste de leur revendications, a spécifié que Punta Calina est un corps du délit dans l’Affaire Obebrecht.




Rappelons que vendredi dernier à Manhattan, les dominicains étaient joints dans leur mouvement de dénonciation de la corruption et de l’impunité par des citoyens de 7 autres pays latino-américains. Ce même mouvement a eu également écho à Madrid, en Espagne, avec les dominicains, tous d’une seule voix : non à la corruption et l’impunité.

1 COMMENT

  1. Tout Ayisyen ki KONT KORIPSYON AK ENPINITE kap gangrennen peyi d Ayiti dwe leve kanpe tou nan peyi a pou fè tande vwa yo. Nou ta fè lyezon ak menm mouvman an nan Repiblik Dominikèn pou PIRIFYE TOUT ZILE A DE KORIPSYON AK ENPINITE. Lyezon ta fèt tou ak dyaspora Ayisyen ak Dominiken an tou pou kore mouvman sila yo ann Ayiti ak Repiblik Dominikèn. SA TAP TRÈ BÈL!!!

    Moman mande pou nou trase yon chimen nouvo pou 2 peyi yo sou yon menm ZILE.
    SE TAP KOUMANSMAN LAFEN POU TOUT FÒS FÈ NWA RACHE MANYÒK YO, BAY TÈ A BLANCH NAN 2 PEYI YO SOU ZILE A.

    ANN TRAVAY DARACH PYE E PI VIT POSIB POU JOU NOUVO SA A LOUVRI SOU ZILE A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.