Le G4 dénonce l’hypocrisie des sénateurs  »amis » de Guy Philippe!

0
401

Port-au-Prince, mardi 14 février 2017 ((rezonodwes.com))– Les quatre sénateurs du groupe minoritaire ayant fait abstention lors de la prestation de serment de Jovenel Moise ont dénoncé une campagne d’intimidation menée tambour battant sur les réseaux sociaux par le secteur Tet Kale en prenant comme prétexte le dossier Guy Philippe.




Trois membres de ce groupe proche de la gauche haïtienne, Antonio Cheramy (Verite/Ouest), Evalliere Beauplan (Pont/Nord Ouest) et Nenel Cassy (FL/Nippes), en absence de Ricard Pierre (Pitit dessalines/Sud Est), ont rejeté d’un revers de main les accusations faisant croire qu ils seraient à l’origine de l arrestation et du transfert vers les États-Unis de l’ex rebelle anti-Aristide Guy Philippe. Ces sénateurs indiquent que celui-ci n’est ni leur ami, ni leur ennemi et que ce cas ne les intéresse nullement.

Ils dénoncent par contre l’attitude hypocrite des parlementaires Tet Kale et alliés qui n’ont jamais porté le cas de leur soit disant ami par devant l’assemblée, au Grand Corps, mais préfèrent tirer à boulets rouges sur d’autres personnes étrangères au dossier, les mettant ainsi en danger avec leurs accusations gratuites.

Tout en informant qu’ils ont déjà pris toutes les mesures de sécurité possible pour ne pas être lâchement assassinés, ces sénateurs soutiennent qu’eux aussi peuvent avoir recours à leurs partisans pour contrebalancer les mouvements de foule visant à les indexer, ce qui d’ailleurs pourrait, selon eux, provoquer le chaos.




Ces pères conscrits, furieux au max, ont conseillé aux partisans des Tet Kale et alliés de penser plutôt à envoyer de l’argent aux avocats du sénateur élu de la Grand Anse, emprisonné en Floride, s ils veulent réellement pour celui-ci un procès équitable ou s’ils désirent vraiment le bien être et la libération de l’homme qu ils prétendent vouloir défendre du bec et des ongles.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.