Flash : Rencontre au sommet sur la poursuite du processus électoral

0
531
Port-au-Prince, mardi 20 décembre 2016 (rezonodwes.com).- : Le Président Jocelerme Privert, accompagné du Premier ministre, M. Enex Jean-Charles, a rencontré, ce mardi 20 décembre 2016, au Palais national, l’institution électorale, autour de l’avancement du processus électoral.




La réunion s’est déroulée avec la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies, Mme Sandra Honoré, le Président du Conseil Électoral Provisoire (CEP), M. Léopold Berlanger, le Directeur exécutif du CEP, M. Uder Antoine, le Ministre de la Justice et de la Sécurité publique, M. Camille Jr. Edouard, le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Yves Romain Bastien, et des représentants de l’UNOPS.
« Comme pour la collaboration, cette coopération effective que vous avez apporté dans divers domaines, lors du passage de Matthew ou pour les élections, je souhaite que le système des Nations-Unies soit encore avec nous pour affronter les nouveaux défis, notamment la suite du processus électoral en Haïti », a affirmé le Chef de l’Etat qui a profité de l’occasion pour saluer l’engagement des institutions de l’ONU aux côtés du gouvernement d’Haïti lors de la réalisation des élections du 20 novembre 2016.
« Aujourd’hui encore, en tant que Chef de l’Exécutif, il est en mon devoir de m’informer des dispositions prises par rapport au 2e tour du scrutin, inévitable, qui doit permettre à Haïti de renouveler son personnel politique et aux institutions de recouvrer toute leur légitimité reconnue par la Constitution », a poursuivi le Président Privert.
La Représentante du Secrétaire général des Nations-Unies en Haïti, Mme Sandra Honoré, a d’abord salué l’invitation du Chef de l’Etat à discuter de la suite du processus et ensuite a garanti l’accompagnement des Nations-Unies au déroulement du processus, à travers ses différentes composantes en Haïti. La Cheffe de la MINUSTHA a également évoqué diverses difficultés rencontrées lors des opérations au niveau de la sécurité, du déploiement de la PNH, du transport des matériels ou du délai imparti pour les opérations techniques et qui mériteraient des corrections.




Le Président du CEP, M. Léopold Berlanger, a pour sa part salué l’engagement du Chef de l’Etat, de la Police nationale d’Haïti (PNH) et de tous les membres du Gouvernement, en raison de la mobilisation des moyens nationaux engagés pour l’aboutissement du processus électoral, et du fait que le processus ait été véritablement conduit de façon active et efficace par l’équipe nationale.
« Nous saluons la bonne collaboration entre le CEP et le Président de la République, ainsi qu’avec le gouvernement. Ce qui nous a permis d’avoir un dialogue en permanence sur toutes les questions qui concernaient le processus électoral et qui impliquaient le gouvernement », a poursuivi M. Berlanger avant de saluer l’attitude du gouvernement qui s’est abstenu de toute interférence dans le processus électoral, ce qui, pour lui, devrait faire école pour l’avenir.




Les questions liées aux moyens financiers, à la planification, à la mobilisation des ressources nécessaires, à la nationalisation du financement, aux étapes à franchir pour arriver au 2e tour et à la proclamation des résultats définitifs de la Présidentielle, à l’enregistrement des mandataires et l’intégration des personnes à mobilité réduite, ont été abordées.
Le Président de la République continue de croire en l’aboutissement du processus électoral en vue de doter le pays d’un nouveau Président ainsi que d’institutions légitimes conformément à la Constitution haïtienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.