Lionel Messi et son père condamnés à 21 mois de prison pour fraudes fiscales

0
4905

Le footballeur argentin Lionel Messi a été condamné, mercredi 6 juillet, à vingt et un mois de prison par la justice espagnole qui l’a reconnu coupable de trois délits fiscaux. L’attaquant du FC Barcelone s’est également vu infliger une amende de près de 2 millions d’euros.

La peine de prison prononcée étant inférieure à vingt-quatre mois, Lionel Messi ne devrait toutefois pas être incarcéré et devrait bénéficier d’un régime probatoire.





Son père, Jorge Messi, également poursuivi, a lui aussi été condamné à vingt et un mois de prison et au versement d’une amende d’environ 1,5 million d’euros. Les deux hommes étaient accusés d’avoir soustrait des revenus du footballeur au fisc espagnol.

« Au courant de rien »

Cette peine est supérieure aux réquisitions du parquet, qui avait demandé vendredi la relaxe du footballeur – « au courant de rien », selon lui , mais demandé une peine de prison d’un an et demi pour son père, qui gérait ses affaires. De son côté, le représentant du Trésor public – « l’avocat de l’Etat » avait demandé la condamnation du père comme du fils à vingt-deux mois et demi de prison et une amende équivalente au montant de la fraude.




Entre 2007 et 2009, les Messi auraient mis en place un montage de sociétés au Royaume-Uni, en Suisse, au Belize et en Uruguay pour éviter de payer au fisc espagnol les impôts sur les droits à l’image du footballeur. Les droits que la star obtenait de la part de marques, comme Adidas, Pepsi ou Danone, se retrouvaient ainsi en Uruguay. Les sociétés étaient créées et administrées par des avocats barcelonais qui avaient le père du joueur comme interlocuteur.

Le Monde

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.