ICDH vole au secours des Officiers d’Etat Civil dans la Grand’Anse

0
186

Par: Vitalème ACCÈUS

Jeudi 10 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– Depuis des temps immémoriaux, les responsables du bureau d’État civil de la Grand’Anse crient leur impatience à cause d’ une pénurie de formulaires originaux d’acte de naissance et de registres dans le département.

 Aujourd’hui, plus de 3,000,000 d’hommes, de femmes et d’enfants vivent sans document juridique (sans acte de naissance) dans les différents départements du pays et il  va falloir au cours des cinq  années à venir tenter de renverser cette tendance grâce à un projet mise en œuvre par l’ICDH et IDETTE en partenariat avec l’UNICEF par l’entremise de l’Affaires mondiales Canada.

Parmi les causes liées à la situation ci-dessus mentionnée : l’absence de registres et de formulaires vierges d’acte de naissance dans certains bureaux d’état civil, surtout dans les localités  les plus reculées du pays en particulier les communes de Dame- Marie, Anse d’Hainaut et les Irois, situées dans le département de la Grand’Anse.

La situation est la même pour les autres faits d’état civil que sont les mariages et les décès.

L’Initiative Citoyenne pour les droits de l’Homme- ICDH à travers d’une cérémonie  solennelle  organisée le 8 Septembre 2020 , à procéder dans la commune d’Anse d’Hainaut  à la remise de formulaires vierges  d’actes de naissance et de registres de déclaration de naissance aux officiers d’état civil des communes déjà mentionnées, est venu apporter une réponse à cette difficulté qui pendant longtemps gangrenait le processus d’enregistrement des faits d’état civils.

« La distribution des registres est une activité régalienne de l’Etat . Il faut dire que par le passé, la question du registre a longtemps été une préoccupation ; mais depuis cette partenariat entre le Ministère de la Justice et la Sécurité Publique, l’UNICEF et les ONG en particulier l’ICDH , nous essayons de couvrir les besoins de tous les bureaux d’état civil dans les communes ciblées par le projet » a fait savoir, Urbens Wilbert Dieuveuil, Directeur Exécutif de l’ICDH.

Et parce que l’on se trouve à  la moitié de l’année civile, il est important que le personnel de l’état civil soit en possession du matériel lié à l’enregistrement des faits d’état civil afin qu’aucun fait d’état civil où que ce soit dans la région de la Grand’Anse, n’échappe à l’enregistrement à martelé le Directeur de l’ICDH.

Avec cette nouvelle distribution, dans les trois communes de la Grand’Anse désormais ,il est question qu’aucun fait d’état civil, aussi négligeable soit-il n’échappe à l’enregistrement.

Vitalème ACCÉUS
acceus2009@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.