Grand’Anse | Îles Cayemittes : le bourg Pointe Sable sous les eaux

0
887

Jeudi 8 septembre 2022 ((rezonodwes.com))–

Depuis le début de cette semaine, le bourg Pointe Sable, situé dans la commune des Îles Cayemittes dans le département de la Grand’Anse, est inondé à cause de la pénétration de l’eau de mer.

Cette situation à laquelle font face les riverains de la zone est monnaie courante depuis le séisme du 14 août de l’année dernière ayant causé des dommages énormes et beaucoup pertes en vies humaines.

Cette semaine, pour une énième fois, les habitants de Pointe Sable ont aussi assisté à la montée du niveau de la mer et du coup l’inondation de leur localité. L’eau de mer pénètre les maisons de bon nombre de riverains. À cause de cela, ils se sont déplacés en prenant la direction des collines. C’est un véritable calvaire pour les enfants, les femmes enceintes et les vieillards qui ont dormi à la belle étoile depuis les collines.

Selon les informations recueillies, la localité de Pointe Sable est désormais inondée de temps à autre par submersion marine, en raison d’une liquéfaction provoquée au passage du séisme.

Selon la conclusion d’un rapport technique émis par une délégation pluridisciplinaire regroupant les techniciens du Bureau des Mines et de la Protection Civile dépêchée sur les îles à la suite de l’immersion de Pointe Sable constatée au lendemain du séisme 7.2 sur produit sur l’échelle Ritchter le 14 août 2021, le sol s’est affaissé d’au moins 50 centimètres et la côte s’est déplacée de 30m.

Une des conséquences de la montée du niveau de la mer, informe-t-on, est bien l’affaissement provoqué au passage du séisme. Celui-ci est pour les spécialistes la résultante des dépressions topographiques en forme de cuvette dues au fléchissement lent et progressif des terrains de couverture causant des vides remontés à la surface. D’ailleurs, c’était en raison de cela que le bourg de Pointe Sable a dû connaître l’immersion de l’eau de mer à la surface.

Cette étude a été réalisée par un groupe d’experts du Bureau des Mines et de la Protection Civile à la demande du maire en l’occurrence Kenson Bony. Les techniciens ont par ailleurs recommandé à l’Etat haïtien d’ériger une digue de protection sur la ligne du littoral de Pointe Sable et par la suite de repeupler la mangrove. Ce qui est resté jusque-là sans suivi.

James Saint Germain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.