Des principales archives marquant l’histoire d’Haïti au cours des siècles sur le point d’être digitalisées, annonce la Bibliothèque Nationale

0
438

Attention ! Le Code Pénal contesté de Jovenel Moise publié en juin 2020, à l’heure de la digitalisation des documents d’Etat et des archives historiques nationales, ne peut pas être consulté en ligne ! Il faut vite corriger ce mauvais état de fait qui est inacceptable.

Mercredi 5 août 2020 ((rezonodwes.com))–La Bibliothèque nationale d’Haïti a entrepris la digitalisation ou numérisation de ses principales archives afin de sauvegarder la mémoire historique du pays, a annoncé son directeur, Dangelo Néard.

La priorité, a-t-il-indiqué, est donnée aux textes écrits par les Pères fondateurs de la nation, aux anciennes constitutions et aux documents rares, a déclaré M. Néard lors d’une conférence de presse.

Les ouvrages datant du premier siècle de l’indépendance d’Haïti (1804-1904) sont en cours de réhabilitation, a pour sa part déclaré Rency Inson Michel, coordonnateur du Classics Youth Volunteer Network, la plateforme à l’origine du projet.

En une semaine de travaux, une cinquantaine de documents ont déjà été scannés. Nous sommes maintenant dans la deuxième phase, qui est la phase de révision. Ces documents seront convertis en un PDF léger pour faciliter le téléchargement« , a-t-il déclaré en substance.

Il a regretté que ces volumes soient actuellement inaccessibles en raison de leur état précaire et que leur avenir ne dépende que de leur archivage sous format virtuel.

Soulignons que l’incendie de l’ancienne cathédrale de Port-au-Prince en janvier 1991, le terrible tremblement de terre de janvier 2010 et le saccage de la ville des Cayes par des partisans pro-Tèt Kale en décembre 2010, ont fait disparaître sous des décombres et fumée de nombreuses pages écrites et manuscrites de l’histoire d’Haïti, vielles de plus de deux siècles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.