Recherché par la Police, le chef de gang Barbecue participe aux cotés des policiers à des distributions gouvernementales de rations sèches

1
2386

Encore une « compétence rare » pour le président Jovenel Moïse.!

La Direction générale de la Police nationale d’Haïti n’a jusqu’ici contesté la vidéo exposant le chef de gang Jimmy Cherizier alias Barbecue, faisant l’objet d’avis de recherche, aux côtés des agents de l’ordre à Delmas 6, lors des opérations de distribution de rations sèches à la population. Le gouvernement a, pour une fois, tenu sa promesse d’utiliser des « leaders communautaires » dans ces distributions aux allures de pré-campagne électorale et de retour d’ascenseurs

Jeudi 2 avril 2020 ((rezonodwes.com))– La séquence filmée, mercredi 2 avril,  affiche le très recherché chef de gang, Jimmy Cerisier. surnommé Barbecue, assistant des forces de l’ordre à l’occasion d’une distribution de rations sèches à Delmas 6. La vidéo a choqué plus d’un en raison de l’indifférence des policiers s’associant aux côtés de l’indomptable chef de bandes armées, activement recherché par la PNH.

La scène surréaliste présente le caïd frayant le chemin pour les agents de l’ordre et s’affichant comme facilitateur des opérations. Des couloirs habituellement occupés par des hommes armés et inaccessibles aux policiers, sous la férule du malfrat, ont été ouverts à la délégation du ministère des Affaires sociales et Travail (MAST) et du Fonds d’Assistance économique et social (FAES), pouvait-on observer.

‘’Barbecue’’, qui a choisi de déserter les rangs de l’institution policière pour organiser avec sa bande des opérations punitives avec la bénédiction des autorités contre des membres de la population dans des quartiers défavorisés fait l’objet d’un avis de recherche pour divers chefs d’accusation.

En réaction au spectacle de Delmas 6, des militants de droits humains dont Pierre Espérance ont crié au scandale.

Le directeur exécutif du RNDDH a évoqué l’implication du bandit dans plus de 6 massacres commandités par le pouvoir, estime-t-il. La démonstration offerte à Delmas 6 témoigne d’un homme faisant fi des mandats d’amener lancés contre sa personne.

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

1 COMMENT

  1. L’ancien policier Jimmy Cherizier alias Barbecue ne dépasse pas le lavalassien prévaliste AMARAL DUCLONA en chien enragé. En 2006, Duclona était recherché par la PNH et MINUSTAH, pour son implication dans l’assassinat d’un consul français, et pourtant, il allait participer activement à côté des nommés Jacques Sauveur Jean et d’autres prévalistes de circonstance dans les meetings électoraux de leur leader. À cette époque, la PNH et Minustah faisaient semblant de ne pas connaitre Duclona. C’est ce dernier qui avait la Responsabilité d’Embrigader les « analfabèt pa bèt » dans les zones sous son contrôle.

    En consultant les archives, Duclona bougeait constamment, parfois il passait ses nuits chez la soeur de Préval, Mme Calvin. À l’avènement de son leader Préval au pouvoir, avec facilité, muni d’un nouveau passeport avec un autre prénom/nom, Duclona pouvait laisser le pays pour se protéger. Li te panse SEN DOMENG se savann menm jan ak peyi l. L’ancien policier Cherizier n’a pas encore les épaulettes de Duclona.

    Dans le cadre du Système, le gouvernement n’a pas mal agi en utilisant des « leaders communautaires » dans les « distributions de rations sèches. » Pour l’histoire, les nommés Cheramy et Boulos sont les premiers à surnommer les gangs des « leaders communautaires ».

    Comme dans le dossier du présumé assassin Privert (11 février 2004), le directeur exécutif du RNDDH cherche à nuire. Et pourtant, quelques années plus tard (14 février 2016), le directeur du RNDDH était aux anges à l’avènement du présumé assassin Privert au pouvoir par des moyens détournés. On connait la suite…

    Nou poko vle fè peyi, l’ancien policier Jimmy Cerizier a le droit de vivre et jouir aussi de l’Impunité: la marque fabrique du Système.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.